Skip to content
Le Français Gérard Wertheimer, copropriétaire de Chanel, en tête des plus riches de Suisse


Sa fortune colossale était estimée entre 38 et 39 milliards de francs suisses cette année par le magazine Bilan.

Le Français Gérard Wertheimer, qui possède avec son frère la maison de luxe Chanel, s’est hissé au sommet des plus grosses fortunes de Suisse, devant les héritiers du groupe pharmaceutique suisse Roche, selon le classement du magazine Bilan publié vendredi. Ce magazine, qui publie chaque année un classement des 300 plus grosses fortunes de Suisse, estime celle de Gérard Wertheimer entre 38 et 39 milliards de francs suisses (un montant équivalent en euros) face au net rebond des ventes dans le secteur du luxe. l’année passée.

En 2021, les ventes de la maison de haute couture ont grimpé de 27% par rapport à 2019, avant le choc de la pandémie, à 15,6 milliards de dollars, entraînant une revalorisation de la maison Chanel, explique le magazine suisse. L’héritage de Gérard Wertheimer, qui réside dans le canton de Genève, et de son frère Alain Wertheimer, basé aux États-Unis, comprend également d’autres atouts, tels que des chevaux de course et des châteaux viticoles prestigieux. Avec cette revalorisation, Gérard Wertheimer ravit la première place du classement à l’Allemand Klaus-Michael Kühne, héritier d’un des fondateurs du groupe de transport et de logistique Kuehne + Nagel, dont la fortune avait enflé l’année précédente.

Une fortune colossale

Sa fortune a été revue à la baisse, aux alentours de 23 à 24 milliards de francs, contre 29,5 milliards en 2021 selon les estimations du Bilan, compte tenu de la baisse des cours de bourse de Kuehne + Nagel et de l’armateur allemand Hapag-Lloyd, dans lequel il a aussi un enjeu. En 2021, leurs prix avaient flambé avec des tensions sur le fret et des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement. Avec une fortune que le magazine estime entre 30 et 31 milliards de francs, les familles Hoffmann, Oeri et Duschmalé, parmi lesquelles figurent les héritiers du géant pharmaceutique Roche, occupent la deuxième place.

La famille italienne Aponte, à la tête du groupe de transport maritime Mediterranean Shipping Company (MSC) qui a repris en mars les activités logistiques en Afrique du groupe Bolloré, a enregistré la plus forte progression du classement. Elle se hisse à la cinquième place avec une fortune estimée par le magazine à environ 19 à 20 milliards de francs. Le milliardaire arméno-russe-finlandais Gennady Timchenko, considéré comme proche de Vladimir Poutine, a cependant perdu quatre places pour revenir à la neuvième place, une partie de ses avoirs étant gelée suite aux sanctions après l’invasion de l’Ukraine. Le magazine estime sa fortune entre 14 et 15 milliards de francs.

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.