Skip to content
Le Gabon arrache le nul en fin de match face au Ghana

 | Meilleurs articles

Nouvelles d’aujourd’hui Nouvelles locales

Après avoir été mené une grande partie de la rencontre, le Gabon a réussi à égaliser dans les dernières minutes contre le Ghana (1-1). Les Panthers ont raté l’occasion de décrocher leur billet pour les huitièmes de finale, mais ils peuvent se réjouir de ce bon résultat.

Dos au mur après une première défaite, le Ghana pensait avoir fait le plus dur contre le Gabon, vendredi 14 janvier, après avoir ouvert le score dès le début de la rencontre. Mais les Blacks Stars se sont fait dépasser dans les tout derniers instants de la rencontre (1-1) et ont dû se contenter du match nul.

Ce sont les Panthères gabonaises qui débutent le match avec les meilleures intentions. A la 5e minute, le défenseur Ecuele Manga s’offre une première occasion : sur un coup de pied arrêté, il récupère le ballon côté droit dans la surface ghanéenne et tente sa chance, mais sa frappe est contrée.

Sous pression, le Ghana semble incapable de déployer son jeu. Mais petit à petit, les joueurs de Milovan Rajevac refont surface. Ils se sont montrés dangereux pour la première fois à la 15e minute sur un centre tendu de Jordan Ayew, qui a contraint le gardien gabonais Amomone à se détendre pour repousser le ballon. Mais c’est son frère André qui a trouvé la faille trois minutes plus tard. Servi dos au but, l’ancien Marseillais a décoché une magnifique frappe de l’extrême gauche plein axe qui s’est soldée par le but adverse (18e, 1-0).

Après une entame compliquée, le Ghana a ensuite pris le contrôle du match. Les Gabonais accusent le coup puis subissent la rencontre, sinon un coup franc lointain tiré directement par Bouanga dans les gants du gardien ghanéen Wollacott (43et).

Efforts gabonais insuffisants

Au retour des vestiaires, les Gabonais reviennent avec de meilleures intentions. Dès la première minute de la seconde mi-temps, le défenseur ghanéen Djiku a été contraint de décocher un excellent centre au second poteau. A la 59e, les Panthères sont alors proches de l’égalisation : servi dans la surface, Allevinah rate de justesse le ballon face au gardien ghanéen.

Sur un bon enchaînement offensif, les Gabonais grandissent. Trois minutes plus tard, Obiang a tiré à l’entrée de la surface, mais son tir a été détourné par Baba. Kanga l’imite juste après avec une frappe lointaine qui passe juste à côté du but ghanéen.

Les Black Stars ont peu d’occasions. A la 79e minute, André Ayew a pourtant obtenu un bon coup franc. Tiré par son frère Jordan, il frôle la lucarne gauche du but gabonais. Les Ghanéens contrôlent alors le jeu et tentent de gagner du temps, mais ils se font prendre à leur propre piège. En toute fin de match, Allevinah, servi à l’entrée de la surface, a égalisé d’une magnifique frappe du gauche (88e, 1-1).

Signe de l’extrême frustration des Black Stars, une bagarre éclate au coup de sifflet final. Le Ghanéen Tetteh reçoit un carton rouge pour avoir frappé un joueur adverse.

Alors que dans ce groupe C, le Maroc est déjà qualifié pour les huitièmes de finale, tout se jouera pour les autres équipes lors de la 3ème journée. Le Gabon affrontera le Maroc, tandis que les Comores affronteront le Ghana.


Titres d’aujourd’hui Nouvelles du monde
France 24 Sport

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.