Skip to content
Le gouvernement fédéral annonce l’imposition de sanctions contre l’Iran


Le Canada imposera des sanctions contre des « dizaines » d’individus et d’organisations, « y compris la soi-disant police des mœurs de l’Iran », a annoncé lundi matin le Premier ministre Justin Trudeau.

• Lisez aussi : Nouvelles manifestations, les tensions montent avec l’Occident

• Lisez aussi : 450 nouvelles arrestations dans le nord

Parmi les individus visés figurent « plusieurs membres de la direction des gardiens de la révolution iraniens », a fait valoir M. Trudeau, en marge d’un point de presse sur l’ouragan. Fiona.

Le pays du Moyen-Orient est secoué depuis une semaine par des manifestations depuis la mort troublée de Mahsa Amini, 22 ans, qui a été arrêtée et emprisonnée pour ne pas avoir porté correctement le voile islamique.

Les conservateurs fédéraux appellent depuis des années à désigner le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) comme une organisation terroriste.

M. Trudeau n’a pas voulu indiquer si cela faisait partie des intentions de son gouvernement.

Il a souligné que le régime de sanctions du Canada contre l’Iran est déjà l’un des « plus forts au monde ».

« Malheureusement, le mépris des droits de l’homme en Iran n’est pas quelque chose de nouveau », a-t-il déclaré.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.