actualité économique

Le gouvernement prévoit de présenter 16 nouveaux projets de loi lors de la prochaine session d’hiver du Parlement

[ad_1]

Le projet de loi sur la Commission dentaire nationale, qui vise à créer une commission dentaire nationale et à abroger la loi de 1948 sur les dentistes, figure également à l’ordre du jour provisoire de la session du gouvernement.

Le gouvernement a prévu de présenter 16 nouveaux projets de loi, dont celui qui vise à accroître la responsabilité et à réformer le processus électoral dans les sociétés coopératives à plusieurs États, lors de la session d’hiver du Parlement qui débutera le 7 décembre.

Le projet de loi sur la Commission dentaire nationale, qui vise à créer une commission dentaire nationale et à abroger la loi de 1948 sur les dentistes, figure également à l’ordre du jour provisoire de la session du gouvernement.

Le projet de loi sur la Commission nationale des soins infirmiers et obstétricaux, une autre mesure que le ministère de la Santé prévoit d’introduire, vise à créer une Commission nationale des soins infirmiers et obstétricaux (NNMC) et à abroger la loi de 1947 sur le Conseil indien des soins infirmiers.

Selon un bulletin de Lok Sabha publié jeudi, le projet de loi de 2022 sur les sociétés coopératives multi-États (amendement) est présenté dans le but de renforcer la gouvernance, d’améliorer la transparence, d’accroître la responsabilité et de réformer le processus électoral dans les sociétés coopératives multi-États en complétant la législation existante et incorporant les dispositions du 97e amendement à la Constitution.

Il vise également à améliorer le mécanisme de contrôle et à garantir la facilité de faire des affaires pour les sociétés coopératives multi-États.

Le projet de loi sur le cantonnement, 2022, est un autre projet de loi que le gouvernement propose de présenter à la session qui se terminera le 29 décembre.

Le projet de loi de cantonnement porte sur l’administration des cantonnements dans un souci de démocratisation, de modernisation et d’efficacité.

Il cherche également à atteindre de plus grands objectifs de développement en harmonie avec les municipalités à travers le pays. Le projet de loi entend également faciliter le « bien-vivre » dans les cantonnements.

Un autre projet de loi dans la liste est le projet de loi Old Grant (Regulation), 2022.

Le projet de loi a pour objet de réglementer les terres cédées en vertu des décrets du gouverneur général de 1836, 1827, 1838, 1849 et 1851, y compris leur transfert, lotissement et changement de destination. Il cherche également à déléguer des pouvoirs pour une meilleure gestion de ces terres.

Le projet de loi vise à améliorer le confort de vie tout en assurant une protection efficace des droits du gouvernement sur la terre.

Le Forest (Conservation) Amendment Bill vise à amender la Forest (Conservation) Act, 1980. Il envisage également de lever l’ambiguïté dans l’applicabilité des dispositions de la loi, de promouvoir la plantation dans les zones non forestières et de conserver les forêts.

Le projet de loi de 2022 sur l’Autorité de l’aquaculture côtière (amendement), que le gouvernement propose de présenter, vise à réviser les dispositions de la loi principale afin de réduire le fardeau de la conformité réglementaire pour les parties prenantes sans diluer les principes fondamentaux de la protection de l’environnement dans les zones côtières.

Il propose également de dépénaliser « l'(les) infraction(s) » en vertu de la loi et d’élargir le champ d’application de la loi pour y inclure toutes les activités d’aquaculture côtière.

Il vise également à éliminer les difficultés et les lacunes réglementaires de la loi pour une mise en œuvre efficace et à faciliter la conduite des affaires.

[ad_2]

cnbctv18-forexlive-benzinga

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page