Actualités françaises

le groupe LFI prévoit « une décision collective » dans la journée

[ad_1]

Le député Insoumis a été condamné à quatre mois de prison avec sursis après avoir reconnu des violences conjugales sur sa future ex-femme.

Le verdict est tombé. Mardi, Adrien Quatennens a été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour les violences conjugales qu’il a reconnu avoir commises sur sa future ex-femme. Le député du Nord doit également verser 2000 euros de dommages et intérêts à la victime pour préjudice moral. Voilà pour l’aspect juridique. Reste maintenant à connaître les conséquences politiques que lui réservent ses collègues insoumis à l’Assemblée nationale. « Nous avons une réunion de groupe qui donnera la décision collective du groupe »a assuré la patronne des députés LFI Mathilde Panot, lors d’une conférence de presse depuis le Palais Bourbon.

Lundi matin, sur France Inter, le nouveau chef de file du mouvement LFI, Manuel Bompard, avait quant à lui affirmé que « personne » au sein du groupe parlementaire n’a pas considéré « impossible » possible « revenir » de l’élu sur ses bancs. « Le sujet auquel nous réfléchissons, c’est quelles sont les conditions, quelles sont les modalités d’un éventuel retour », il expliqua. Dans une interview à Sortie Lundi, la députée Clémentine Autain avait pour sa part appelé à « prendre le mot au sérieux » de l’épouse d’Adrien Quatennens. tout en exigeant « se soucier de la réhabilitation » du coupable, un « sujet souvent éludé »d’après elle.

[ad_2]

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page