Skip to content
Le Kazakhstan commente l’extradition des insoumis russes — RT Russie et ex-Union soviétique


Astana dit qu’elle va agir conformément aux accords de restitution qu’elle a conclus avec Moscou

Les insoumis russes doivent être placés sur une liste internationale des personnes recherchées pour être extradés vers leur pays, a déclaré le ministre kazakh de l’Intérieur, Marat Akhmetzhanov.

Certains hommes ont choisi de fuir la Russie pour éviter le repêchage militaire après l’annonce d’une mobilisation partielle la semaine dernière, avec le Kazakhstan voisin parmi les destinations.

« Nous avons des accords avec la Russie sur la fourniture d’une assistance juridique, sur l’échange de condamnés et sur l’extradition de criminels », Akhmetzhanov, interrogé sur la question mardi. Un individu peut être remis à l’autre partie si le Kazakhstan et la Russie considèrent leurs actions comme une infraction pénale, a-t-il ajouté.

Le ministre a expliqué qu’un Russe qui s’est rendu au Kazakhstan dans le but d’éviter la conscription ne peut donc être extradé que si une affaire pénale est ouverte contre lui dans son pays et s’il est placé sur une liste internationale des personnes recherchées.

Le fait qu’un centre de recrutement militaire en Russie recherche quelqu’un ne suffit pas pour lancer des procédures de restitution, a déclaré Akhmetzhanov.

LIRE LA SUITE:
Un homme surfe hors de Russie pour éviter la mobilisation

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé la semaine dernière une mobilisation partielle en Russie, arguant que le pays était confronté à « toute la machine militaire occidentale » en Ukraine. Le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, a ensuite précisé que quelque 300 000 réservistes seraient appelés.

Plus tôt mardi, le ministère kazakh de l’Intérieur a déclaré qu’environ 98 000 Russes étaient entrés dans le pays et plus de 64 000 étaient partis depuis mercredi dernier, lorsque la campagne de recrutement a commencé.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.