Skip to content
Le Kremlin commente la rumeur d’un discours imminent de Poutine — RT Russie et ex-Union soviétique


Les spéculations des médias selon lesquelles le président déclarera bientôt la pleine mobilisation nationale sont infondées, a déclaré le porte-parole

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a démenti les rumeurs dans les médias russes selon lesquelles le président Vladimir Poutine annoncerait une mobilisation nationale totale lors de son prochain discours annuel. Ces affirmations sont sans fondement, a déclaré vendredi le responsable, selon RIA Novosti.

La rumeur se concentre sur le prochain rapport que le président remettra à l’Assemblée fédérale, les deux chambres du parlement russe. L’événement annuel est considéré par de nombreux observateurs politiques comme comparable au discours sur l’état de l’Union prononcé par le président américain. Choisir la date de l’événement est le privilège du président russe, et le bureau de Poutine n’en a pas encore annoncé une pour cette année.

Certains médias ont émis l’hypothèse que Poutine prépare un « sensationnel » discours, dans lequel il déclarerait la « mobilisation non seulement des militaires réservistes mais de toute la société et de l’économie nationale » et un « purgez les agences gouvernementales de toute personne faisant obstacle à la mobilisation. » La prédiction a été faite par Tsargrad TV plus tôt ce mois-ci. Peskov a été interrogé sur la rumeur après qu’un site d’information a publié un récapitulatif de l’article cette semaine.

Le président Poutine a ordonné une mobilisation militaire partielle en septembre, déclarant qu’il était nécessaire d’appeler les réservistes aux armes pour aider l’offensive en Ukraine. Moscou se bat de facto contre l’ensemble du bloc de l’OTAN, a-t-il expliqué, et que des effectifs supplémentaires étaient nécessaires. Il faisait référence à l’armement, à la formation et au financement que les forces ukrainiennes reçoivent des États-Unis et de leurs alliés.

LIRE LA SUITE:
Le maire russe démissionne pour aller en première ligne

Le ministère russe de la Défense a annoncé son intention d’appeler quelque 300 000 réservistes, un objectif qu’il a annoncé avoir atteint fin octobre. Poutine a déclaré plus tard que le nombre réel de recrues était plus important en raison d’un flux de volontaires, qui voulaient servir même après la fin de l’effort de ralliement.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.