Skip to content
Le lancement de chaînes de télévision par Yoga Guru Ramdev au Népal se heurte à l’opposition


Le gouvernement népalais prendra des mesures contre les deux chaînes de télévision du gourou du yoga Ramdev s’il s’avère qu’elles sont exploitées dans le pays sans demander l’autorisation et/ou suivre les procédures régulières, a déclaré dimanche un haut responsable. Le Premier ministre népalais Sher Bahadur Deuba et le président du Parti communiste du Népal-Centre maoïste Pushpa Kamal Dahal Prachanda’ ont conjointement lancé les deux chaînes de télévision – Aastha Nepal TV et Patanjali Nepal TV – en présence de Ramdev et de son proche collaborateur Acharya Balkrishna vendredi.

Les chaînes sont destinées à diffuser des programmes religieux et liés au yoga. Cependant, le directeur général du Département népalais de l’information et de la radiodiffusion, Gogan Bahadur Hamal, a déclaré que deux chaînes de télévision n’avaient jamais demandé d’enregistrement et n’avaient suivi aucune procédure légale pour les démarrer.

« Nous prendrons des mesures si nous découvrons que les chaînes Patanjali Népal et Ashtha Népal appartenant au gourou indien du yoga Ramdev et Acharya Balakrishna ont construit des infrastructures pour diffuser les programmes télévisés sans remplir aucune formalité légale et même s’être enregistrées », a déclaré Hamal à PTI. « Nous ne pouvons pas croire la déclaration publiée par le Patanjali Népal. Nous avons formé un comité d’enquête pour découvrir la vérité. prendre les mesures nécessaires », a déclaré Hamal.

Cependant, Patanjali Yogpeeth Népal a déclaré dans un communiqué qu’il avait déjà suivi un processus de vérification des chaînes de télévision auprès du bureau du registraire des sociétés et que le processus avait été lancé pour obtenir une autorisation supplémentaire des organes concernés pour exploiter les chaînes de télévision. Nous n’avons pas réellement diffusé les chaînes de télévision, nous n’avons fait qu’une préparation technique pour celles-ci. Nous n’avons inauguré que le bâtiment du bureau de diffusion de la télévision, a-t-il déclaré.

Il a déclaré que les chaînes de télévision – visant à diffuser des programmes relatifs au yoga, à l’éducation ayurvédique, à la culture, à la littérature et à la philosophie spirituelle – ne commenceraient à fonctionner qu’après les procédures régulières. Commentant le développement, le porte-parole de Patanjali, SK Tijarawala, a déclaré que Aastha TV disposait d’une licence de downlinking au Népal, valable jusqu’en 2024.

« Le Premier ministre Debuba a inauguré le 19 novembre 2021 le programme d’essai de deux chaînes – Aastha Nepal TV et Patanjali Nepal TV – avec un contenu spécifique au pays en langue népalaise. Il dispose de 30 jours pour obtenir l’approbation commerciale de ce programme d’essai pour télédiffusion complète, a-t-il déclaré. Il a déclaré que la diffusion complète commencera conformément à la procédure prévue après le 19 décembre.

« Le ministère de l’Information et de la radiodiffusion du gouvernement népalais a déjà reconnu le fait que cette inauguration des deux chaînes – Aastha Nepal TV et Patanjali Nepal TV – est conforme aux règles et réglementations en matière de diligence raisonnable », a-t-il ajouté. Pendant ce temps, la Fédération des journalistes népalais, une organisation faîtière de journalistes locaux, a publié une déclaration, affirmant que la loi du pays interdit les investissements étrangers dans les médias et que le lancement de chaînes de télévision par le groupe Patanjali était une violation de la loi. « Nous voulons rappeler au groupe concerné les lois et règles existantes qui empêchent l’exploitation de chaînes de télévision dans le cadre d’investissements étrangers », a-t-il déclaré.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.