Skip to content
le leader du secteur en Europe sous-évalué par la bourse


À 1
euh Au cours de la moitié de son exercice 2021/2022, le groupe basé à La Fouillouse, près de Saint-Etienne, a vendu 6 004 piscines équivalent 8 x 4 mètres (-1,7 %), mais son chiffre d’affaires a augmenté de près de 12 %. Piscines Desjoyaux / Gérard Ceccaldi

Après le record de 2021, l’année boursière 2022 est difficile pour le spécialiste des piscines enterrées. A tel point que les multiples de capitalisation de ce petit bouchon avec un bilan sain sont devenus très bas.

La Bourse de Paris s’est redressée ces dernières semaines et au-delà des 6600 points, le CAC 40 n’a perdu qu’environ 7% depuis le début de l’année. Voilà pour les grandes valeurs. Mais pour les « petits », jugés plus sensibles au risque de récession, l’indice CAC Small baisse en parallèle de 19%.

Certains sont encore plus mal lotis : malgré un rebond de plus de 25% sur un mois sans annonce particulière, le cours de l’action Piscines Desjoyaux a perdu près de la moitié de sa valeur depuis le dernier réveillon. Même si le titre avait atteint un plus haut historique à l’été 2021, à 31,90 €, la sanction semble sévère.

Une année 2022 en demi-teinte

Certes, au cours de l’année, le groupe a revu à la baisse sa prévision de croissance pour son exercice 2021/2022 (qui s’est achevé fin août) d’environ +10% initialement à +5%. Au-delà de la fin de « l’effet confinement », le groupe évoque également l’inflation et une « situation géopolitique » qui pèse sur la demande, sans compter la menace d’une récession, voire la hausse de…

Cet article est réservé aux abonnés bourse et investissements. Il vous reste 52% à découvrir.

Le meilleur des conseils boursiers : seulement 0,99 €

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ? Connexion

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.