Skip to content
le lourd passé d’un participant, qui a violé son conseiller par intérim en 2019


Originaire de Guadeloupe, ce détenu de 31 ans a également été condamné pour plusieurs crimes. Il s’est également évadé de prison en 2018.

L’un des participants à laKohlanness« – une manifestation polémique organisée le 27 juillet à la maison d’arrêt de Fresnes (Val-de-Marne), dont une course de karting – a été condamnée pour le viol de son conseiller par intérim en 2018, a appris Le Figaro. La condamnation pour viol de ce prisonnier de 31 ans, qui a participé à l’épreuve de tir à la corde, a été révélée par Opinion .

Selon nos informations, les faits se sont déroulés dans une agence d’intérim de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), le 30 mai 2018. Ce Guadeloupéen était alors porteur d’un bracelet électronique. Engagé dans un projet de réinsertion, le détenu était en contact régulier avec une jeune femme, devenue sa « référent professionnelpour obtenir des missions temporaires. Originaire des Antilles comme lui, elle l’avait déjà reçu plusieurs fois.

Ce jour-là, alors qu’elle travaillait seule, il l’a traînée à l’arrière de l’agence et l’a violée. Il a été identifié grâce aux déclarations de la victime et s’est trompé…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.