Actualités françaises

Le Mexique, l’Argentine, la Colombie et la Bolivie soutiennent le président péruvien déchu Castillo

[ad_1]

Les gouvernements de gauche au Mexique, en Argentine, en Colombie et en Bolivie ont apporté leur soutien au président péruvien déchu Pedro Castillo, alors que les manifestations de soutien au président déchu se poursuivent au Pérou.

« Le président Castillo Terrones, depuis le jour de son élection, est victime d’un mouvement hostile, antidémocratique et en violation de la Convention américaine relative aux droits de l’homme »indique un communiqué signé par les quatre pays, et rendu public lundi 12 décembre par le ministère colombien des Affaires étrangères. « Nous exhortons tous les acteurs des institutions à s’abstenir de remettre en cause la volonté populaire exprimée lors d’une élection libre »ajouter ces pays.

L’ancien président péruvien, élu en 2021, a été arrêté la semaine dernière sur décision de justice pour rébellion et complot, après une tentative avortée de dissoudre le parlement de son pays. Enseignant d’origine rurale, Pedro Castillo a gouverné pendant moins d’un an et demi, une période marquée par une profonde crise politique. Il a été arrêté par son garde du corps alors qu’il se rendait à l’ambassade du Mexique pour demander l’asile politique.

Le Congrès péruvien, avec une majorité à droite, a approuvé une motion permettant de raccourcir les délais pour le juger pénalement. L’ancien président fait « l’objet d’un traitement judiciaire (…) qui viole » la Convention américaine relative aux droits de l’homme, indiquent encore les quatre pays signataires.

La vice-présidente Dina Boluarte l’a remplacé à la tête de l’Etat, mais elle fait désormais face à de nombreuses manifestations de soutien à l’ancien président, qui ont déjà fait au moins cinq morts. Le projet du nouveau gouvernement d’avancer la date des élections générales à 2024 au lieu de 2026 n’a pas dissuadé les manifestants. Ceux-ci revendiquent le « lancement immédiat » de Pedro Castillo et la clôture du Congrès.

[ad_2]

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page