Skip to content
Le nombre de morts en Allemagne de Covid-19 dépasse les 100 000 alors que le virus augmente

Publié le:

Plus de 100 000 personnes sont mortes du Covid-19 en Allemagne depuis le début de la pandémie, a annoncé jeudi une agence de santé publique.

La plus grande économie d’Europe est aux prises avec une nouvelle vague de cas de coronavirus et a enregistré 351 décès au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total de morts à 100 119, selon les chiffres de l’Institut Robert Koch.

Alors que les infections atteignent un niveau record et que les unités de soins intensifs se remplissent, la crise sanitaire pose un défi immédiat au nouveau gouvernement de coalition qui devrait succéder au cabinet d’Angela Merkel.

Certains hôpitaux sont déjà confrontés à une « surcharge aiguë » qui a rendu nécessaire le transfert de patients Covid à l’étranger, a déclaré Gernot Marx, chef de l’Association interdisciplinaire allemande de soins intensifs et de médecine d’urgence.

La semaine dernière, l’Allemagne a annoncé des restrictions Covid plus strictes, notamment en exigeant que les gens prouvent qu’ils sont vaccinés, guéris ou ont récemment été testés négatifs pour le virus avant de pouvoir voyager dans les transports publics ou d’aller sur le lieu de travail.

Plusieurs des zones les plus touchées sont allées plus loin et ont ordonné de nouvelles fermetures.

Le pic a déclenché un débat acharné en Allemagne sur l’opportunité de suivre l’exemple de l’Autriche et de rendre la vaccination obligatoire pour tous les citoyens.

Le nouveau chancelier Olaf Scholz a exprimé son soutien aux jabs obligatoires et a déclaré que son nouveau gouvernement investirait un milliard d’euros en primes pour les travailleurs de la santé en première ligne de la pandémie.

La quatrième vague de virus en Allemagne a été en partie imputée à son taux de vaccination relativement faible d’environ 69 pour cent, par rapport à d’autres pays européens comme la France, où il est de 75 pour cent.

(AFP)

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.