Actualités françaises

le Nupes déposera une motion commune de censure

[ad_1]

L’article 49-3 a été dessiné pour la septième fois depuis la mi-octobre par Elisabeth Borne ce mercredi, lors de l’ultime lecture du projet de budget de la Sécurité sociale.

Nouvelle motion de censure pour Nupes. Les groupes de la coalition de gauche à l’Assemblée nationale déposeront ensemble une motion contre le gouvernement, ont annoncé des sources auprès des groupes mercredi 30 novembre, lorsqu’un nouveau 49-3 a été tiré par Élisabeth Borne lors de la lecture finale. du projet de budget de la Sécurité Sociale.

« Les quatre groupes Nupes déposeront une motion de censure commune», ont annoncé les groupes de députés insoumis, socialistes et écologistes, une source au groupe communiste ayant également déclaré qu’il allait les rejoindre. La dernière motion de censure déposée par le groupe LFI, lundi 28 novembre dernier, n’a recueilli que 93 voix (contre les 289 nécessaires), signe que les voix sont de plus en plus difficiles à mobiliser.

Obliger le gouvernement à « s’expliquer »

« Nous ne voulons pas que le 49-3 soit banalisé (…) à chaque fois nous déposerons une motion de censure», a déclaré Clémentine Autain, ce mercredi matin sur France Info. Une façon, estime le député de Nupes, de forcer le gouvernement à «expliquerdevant les parlementaires. « Notre stratégie à LFI est de ne pas manquer à chaque fois», insiste Clémentine Autain. « Se lever, être présent le plus possible pour ne pas laisser s’installer l’idée qu’un gouvernement qui n’a pas de majorité passe en force sur n’importe quel sujet : c’est inadmissible.»

La motion de censure du Nupes pourrait être débattue en fin de semaine ou en début de semaine prochaine. Son rejet probable clôturerait l’examen du projet de budget de la sécurité sociale pour 2023, qui serait alors considéré comme définitivement adopté.

VOIR ÉGALEMENT – L’Assemblée nationale rejette la nouvelle motion de censure LFI

[ad_2]

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page