Skip to content
Le PIB du Royaume-Uni a connu sa plus forte baisse en 300 ans – données – RT Business News

[ad_1]

L’économie britannique a reculé de 11% en 2020, sa plus forte baisse en 300 ans, ont montré lundi les données révisées de l’Office britannique des statistiques nationales (ONS). La lecture précédente avait été une baisse de 9,3 %.

Il s’agit de la plus forte baisse depuis que l’ONS a commencé à tenir des registres et de la plus forte chute du PIB du Royaume-Uni depuis 1709, l’année du « grand gel », lorsque l’économie du pays a diminué de 13,4 %, selon les données historiques fournies par la Banque d’Angleterre. .

La révision à la baisse a été déclenchée par de nouvelles données montrant l’effet de la pandémie de Covid-19 sur les soins de santé et les détaillants individuels.

« Le service de santé a dû faire face à des coûts plus élevés que nous l’avions initialement estimé, ce qui signifie que sa contribution globale à l’économie était plus faible, » a expliqué Craig McLaren, analyste de l’ONS, ajoutant que les détaillants étaient également confrontés à des coûts plus élevés, ce qui a incité les statisticiens à revoir leur contribution à l’économie.

En 2021, l’économie britannique est largement revenue à ses niveaux d’avant la pandémie. Cependant, depuis le début de cette année, il a été de plus en plus malmené par la hausse de l’inflation, et les analystes craignent maintenant que le pays ne bascule dans la récession d’ici la fin de l’année.

LIRE LA SUITE:
Les Britanniques vont allumer leurs poêles à bois pour éviter le gel cet hiver

L’ONS doit publier ses chiffres de croissance actualisés pour 2021 et le premier semestre 2022 en septembre. L’agence met régulièrement à jour ses estimations du PIB lorsqu’elle obtient plus de données.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

[ad_2]

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.