Skip to content
Le plan vélo « doté de 250 millions d’euros en 2023 », selon Matignon


A l’origine, ce fonds créé en 2018 disposait d’un budget de 350 millions d’euros sur sept ans.

Le fonds du plan vélo sera «doté de 250 millions d’euros en 2023», indiquait mardi Matignon, pour le quatrième anniversaire de ce plan doté en principe de 500 millions jusqu’en 2025. Un «comité interministériel du véloqui regroupera tous les ministres concernés, sera également lancé à l’automne et se réunira tous les six mois.

La « fonds de mobilité active« , qui permet le financement d’infrastructures, fera partie de « dans une logique de contractualisation avec les collectivités locales, pour s’assurer que les investissements sont ciblés et efficaces. Il sera doté de 250 millions d’euros pour 2023 ; 200 millions seront dédiés aux infrastructures et 50 millions d’euros au parking», selon Matignon. « L’enveloppe pluriannuelle reste à définir, car elle s’inscrira dans la réflexion globale sur les infrastructures de transport, basée notamment sur le conseil d’orientation des infrastructures qui sera rendu cet automne.», selon cette source.

Augmenter les pistes cyclables

Fin 2018, le gouvernement d’Édouard Philippe, dont Élisabeth Borne était alors ministre des Transports, a annoncé une «plan vélo» nationale instaurant notamment un fonds de 350 millions d’euros sur sept ans (2018-2025), complété de 150 millions d’euros supplémentaires par le plan de relance décidé après la pandémie de Covid-19.

Selon le site du ministère de l’Ecologie,les 5 premiers appels à projets lancés entre 2019 et 2022 ont rencontré un franc succès avec 933 projets lauréats pour un total de 365 millions d’euros de subventions. 599 territoires ont ainsi pu bénéficier d’un accompagnement pour la réalisation de projets de pérennisation des pistes cyclables de transition, de création d’itinéraires cyclables sécurisés et de réduction des discontinuités d’itinéraires.« .

Le plan vélo, qui court désormais jusqu’en 2027, entend également étendre le dispositif à toute une tranche d’âge.savoir faire du véloà l’école primaire, dont 160 000 enfants ont bénéficié au cours des trois dernières années.

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.