Skip to content
Le Portugal dompte le Ghana, Ronaldo entre dans l’histoire de la Coupe du monde


Le Portugal s’est imposé 3-2 jeudi contre le Ghana pour son match d’ouverture au Qatar. Un match dans lequel Cristiano Ronaldo est entré dans les annales de la compétition en devenant le premier joueur à marquer lors de cinq tournois consécutifs.

C’était un objectif personnel pour Cristiano Ronaldo. Entrez dans l’histoire de la Coupe du monde en devenant le premier joueur à marquer un but dans cinq Coupes du monde différentes. Il l’a fait en ouvrant le score lorsque le Portugal est entré en lice contre le Ghana, un match remporté par la Seleçao 3-2.

Un Cristiano Ronaldo qui est apparu assez ému lorsque l’hymne portugais a retenti avant le début du match. Une émotion compréhensible quand, à 37 ans, il entame sa cinquième et probablement dernière Coupe du monde, avec l’objectif affiché de l’offrir à son pays.

Sous l’impulsion de son leader, la Seleçao a rapidement pris le contrôle des débats. Sur une perte de balle de Kudus dans l’entrejeu, Bruno Fernandes lance Cristiano Ronaldo dans la profondeur. Le capitaine portugais est devancé par Ati-Zigi, parfaitement sorti (8e). C’est encore CR7 qui recevait un centre de Raphaël Guerreiro quelques minutes plus tard. Mais, légèrement déséquilibré, il ne parvient pas à cadrer (14e).

Les Portugais monopolisent largement le ballon mais les Black Stars résistent et étouffent méthodiquement chaque offensive, encouragés par leur public présent en nombre et en musique juste derrière la cage d’Ati-Zigi.

Cristiano Ronaldo croit ouvrir le score. Lancé, il se débarrasse de Djiku et trompe le gardien. Pourtant, l’arbitre avait jugé le contact avec le défenseur ghanéen irrégulier (31e). Les Portugais assiègent la surface ghanéenne, tentant notamment de percer le coffre du côté gauche et les inspirations de Joao Félix, Otavio et Raphaël Guerreiro. Les Black Stars terminent la première mi-temps sans aucune incursion dans la surface adverse.

Cristiano Ronaldo et Jordan Ayew dans l’Histoire

Otto Addo a sans doute trouvé les mots dans le vestiaire pour parler à ses hommes. Le Ghana revient sur le terrain avec de bien meilleures intentions. Au 51e minute, Williams rentre enfin dans la surface sur une passe de Kudus mais l’offensive est vite anéantie. Puis c’est au tour du passeur de se transformer en tireur. Le joueur de l’Ajax Amsterdam tente sa chance des 30 mètres mais sa frappe passe à côté du poteau droit.

Alors que la tension monte physiquement entre les deux équipes et que les cartons jaunes se multiplient, Cristiano Ronaldo s’effondre dans la surface après un contact avec Salisu. Malgré les protestations des Black Stars, l’arbitre pointe le point de penalty. CR7 apparaît concentré, presque stressé, lors de la prise de vue. Il contemple longuement le stade avant de s’élancer, conscient qu’il entrera dans l’histoire comme le seul joueur à avoir marqué dans cinq Coupes du monde différentes. Mais la marque des grands est de ne pas craquer sous la pression et il envoie « simplement » le ballon dans la lucarne. Toute l’équipe du Portugal mais aussi tous les remplaçants se précipitent pour le féliciter (64e1-0).

Un bonheur de courte durée cependant. Le Ghana semble surexcité par ce but. Et c’est finalement un autre glorieux vieux qui égalise : André Ayew, servi par Kudus, qui retrouve le chemin des filets à 32 ans (73e, 1-1). Une belle récompense pour ce milieu de terrain, qui est également entré dans l’histoire lors de cette rencontre en devenant l’Africain qui a disputé le plus de matches de Coupe du monde (huit).

Pluie de buts en fin de match

Mais le match s’enflamme. Sur un comptoir, Joao Félix est servi côté droit. Il accélère et envoie une frappe croisée au fond de la cage ghanéenne (78e, 2-1). Puis l’entrant Rafael Leao assomme définitivement les Black Stars (80e, 3-1). Ronaldo aurait même pu aggraver le score mais il a trébuché sur Ati-Zigi. Une parade qui offre de l’espoir aux Black Stars, surtout quand Bukari réduit le score (89e, 3-2). Mais les derniers assauts et les neuf minutes de prolongation ne permettent pas aux Ghanéens d’inverser le score. Le Ghana y croyait pourtant sur un énorme gâchis de Costa (90e+8).

Mission accomplie pour le Portugal qui débute la Coupe du monde pour la première fois depuis 2006 par une victoire. La bande de Ronaldo prend même la tête du groupe H, grâce au match nul entre l’Uruguay et la Corée du Sud. Quant au Ghana, il a débloqué le compteur de buts des équipes africaines mais pas celui des victoires.

La Coupe du monde au Qatar au-delà du football :


France 24 Sport

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.