Actualités françaises

Le Portugal profite sans Ronaldo

[ad_1]

Cristiano Ronaldo a débuté les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football du Qatar entre le Portugal et la Suisse sur le banc, et son équipe a réalisé une grande performance en battant les Helvètes 6-1 mardi à Lusail.

• Lisez aussi : Coupe du monde de football : Victoire historique du Maroc face à l’Espagne

C’est un coup dur pour le grand attaquant, d’autant que son remplaçant a inscrit un triplé. Le jeune Gonçalo Ramos, pour sa première titularisation en Coupe du monde, est devenu le premier joueur depuis Miroslav Klose, en 2002, à inscrire trois buts dans de telles circonstances. L’histoire dira si Ramos construira sa légende, mais l’Allemand est le meilleur buteur de tous les temps en Coupe du monde, avec 16 buts.

Ronaldo, lui, est entré sur le terrain pour le dernier quart d’heure. Au coup de sifflet final, il a rapidement quitté le terrain alors que ses coéquipiers célébraient leur victoire sans équivoque.

« Cristiano Ronaldo est notre leader. Il est ma référence et une idole pour beaucoup d’entre nous », a déclaré Ramos dans une interview télévisée, très respectueux du travail de « CR7 ».

L’entraîneur du Portugal, Fernando Santos, a défendu sa décision de laisser Ronaldo sur la touche lors d’une conférence de presse.

« Il n’y a aucun problème avec notre capitaine. Nous sommes amis depuis des années. Nous avons parlé avant le match et il n’a eu aucun problème avec ma décision. C’est un exemple », a-t-il expliqué.

« Une claque »

Ramos, tout juste 21 ans, a commencé son travail de démolition à la 17e minute en surprenant Yann Sommer sous un angle serré. Ce sont les premiers revers de la défense suisse, qui ressemble à du gruyère.

Le défenseur vétéran Pepe a marqué de la tête (33e), avant de rendre la vedette à Ramos, qui a fait mouche à la 51e minute puis à la 67e pour boucler son tour du chapeau. Entre ces deux filets, Raphaël Guerreiro (55e) a également fait mouche, tandis que Manuel Akanji (58e) a assuré la timide réplique du Suisse.

Rafael Leao a complété le score dans le temps d’arrêt de la seconde mi-temps. Sommer n’a même pas osé bouger sur le tir, parfaitement lobé au-dessus de sa tête.

« Nous n’étions pas à la hauteur, nous nous sommes fait gifler », a simplement déclaré le milieu de terrain Denis Zakaria à beIN Sports.

« Nous sommes très déçus », a-t-il ajouté. Nous voulions écrire l’histoire, mais nous n’avons pas pu. Nous avons essayé de changer le système, mais cela n’a pas fonctionné.

Le Portugal se retrouvera en quart de finale au Maroc. Les deux pays se sont rencontrés lors de la phase de groupes de la Coupe du monde 2018, Ronaldo inscrivant le seul but d’une victoire 1-0 de la « Seleçao ».



[ad_2]

journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page