Nouvelles sportives

Le record de Giroud, doublé par Mbappé et un quart en poche… La belle soirée des Bleus face à la Pologne

[ad_1]

L’équipe de France a remporté dimanche 3 à 1 son huitième de finale face à la Pologne. Olivier Giroud, qui a battu à cette occasion le record de Thierry Henry de meilleur buteur de l’histoire des Bleus, et Kylian Mbappé ont inscrit les trois buts.

Comme un symbole ! Le désormais meilleur buteur de l’histoire des Bleus avec celui qui battra probablement son record. Olivier Giroud et Kylian Mbappé ont montré la voie aux Bleus en s’imposant en 8e de finale face à la Pologne (3-1).

« Ça ira », « On a la meilleure attaque », « On est en route vers la troisième étoile »… Devant le stade Al-Thumama, les supporters français n’avaient visiblement pas retenu les leçons de l’Euro – 2021. La Suisse, comme la Pologne aujourd’hui, était alors perçue comme un bon match nul en huitièmes de finale, un retour et une séance de tirs au but plus tard, c’était le retour aux sources et la soupe aux grimaces pour les Bleus et leurs supporters.

Pourtant, les joueurs apparaissent concentrés au coup d’envoi et tiennent leur rang de favoris de la rencontre. Le ballon circule d’un pied à l’autre avec fluidité, les Bleus tentent, comme une équipe de handball, de trouver la faille dans le bloc ultra-compact des Polonais. Mais l’ouverture du score peinait à venir : une tête de Varane sur corner passé au-dessus (4e), une frappe lointaine de Tchouaméni était difficilement repoussée (13e) tout comme celle de Dembélé (17e).

Giroud manque surtout la conclusion d’un superbe mouvement collectif. Griezmann récupère le ballon dans le camp polonais, il décale Dembélé qui centre fort à ras de terre mais Giroud rate son tacle devant le but vide (29e).

Présent et futur ?

En face, les Polonais tentent de tirer n’importe quel bois et face à une défense fébrile, cela échoue à plusieurs reprises. Bereszyński dépose Koundé côté droit, il trouve Zieliński derrière. La frappe du Polonais est repoussée par un superbe réflexe de Lloris, le ballon revient sur Zieliński qui tente à nouveau sa chance mais Varane sauve à son tour les Bleus (38e).

Le capitaine Hugo Lloris apparaît particulièrement à l’intérieur, lui qui fête pourtant son 142e match international, égalant le record de Lilian Thuram. C’est aussi l’équivalent du nombre d’apparitions en Coupe du monde, copropriété de Fabien Barthez et Thierry Henry.

C’est pourtant un autre record d’Henry qui tombe juste avant la pause, presque à contre-courant du match. Olivier Giroud se retrouve dans le dos de la défense polonaise et en profite pour devenir le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France (44e, 1-0). La désormais légende des Bleus fait le signe 52 avec ses doigts avant que Mbappé ne lui saute dans les bras pour le féliciter.

Au retour des vestiaires, l’équipe de France pousse pour se mettre à l’abri mais les attaquants français manquent de précision dans le dernier geste. La Pologne est, quant à elle, comme anesthésiée, malgré l’entrée de Milik. Il n’est dangereux que sur coup franc, comme ce coup franc et la tête de Glik : qui passe au-dessus de la cage française.

Olivier Giroud manque de peu l’un des buts du tournoi. Il a réussi un magnifique retour qui s’est terminé en bas. Mais l’arbitre refuse ce but à cause d’une faute de Varane sur son duel aérien avec Szczesny (57e).

C’est donc finalement l’incontournable Mbappé qui abrite les Bleus. Le numéro 10 conclut par une frappe enroulée dans la lucarne gauche de Szczesny (74e, 2-0). Puis le nettoie à nouveau à la fin du temps réglementaire (90e). A 23 ans, c’est déjà ses 32e et 33e buts avec l’équipe de France, le record de Giroud risque de ne pas durer très longtemps.

Hugo Lloris, en arrêtant un penalty offert par la VAR, croit préserver la première cage inviolée française du tournoi à la dernière minute, mais l’arbitre le fait retirer. Le portier est cette fois pris à contre-pied par Lewandowski (90e+9).

A l’arrivée, une place en quart de finale de la Coupe du monde. Le minimum pour les Bleus sous l’ère Deschamps. Et au prochain tour, les Bleus devront manger du lion. Reste à savoir s’il s’agira de ceux de Teranga ou des Three Lions anglais.

La Coupe du monde au Qatar au-delà du football :

[ad_2]
France 24 Sport

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page