actualité économiqueEntreprise

le retour à 100% de l’offre pré-Covid votée par IDFM

[ad_1]

L’offre de transport commandée par Île-de-France Mobilités est à ce jour fixée à 98% de l’offre pré-Covid.

C’était un vœu de Valérie Pécresse, c’est désormais officiel. L’autorité de régulation des transports en Ile-de-France, Île-de-France Mobilités (IDFM), a voté mercredi lors de son conseil d’administration le retour à 100% de l’offre pré-Covid en transport en commun en Ile-de-France. -Région France. Une décision passée un peu inaperçue, éclipsée par le vote d’augmentation du prix du pass Navigo.

«Face à cette augmentation sans précédent du pass Navigo, l’attente des voyageurs (en termes de) qualité de transport est encore plus aiguë.», a déclaré la présidente d’IDFM Valérie Pécresse à l’issue du conseil d’administration d’IDFM. L’ancien candidat LR à la présidentielle, également président de la région Île-de-France, a ainsi jugé «inadmissible» les problèmes rencontrés sur le réseau RATP ces derniers mois.

Une offre complétée à 91% en octobre

Jusqu’à présent, l’offre de transport commandée à la RATP et à la SNCF par IDFM était fixée à 98 % de l’offre pré-Covid. Même ce taux, inférieur à 100 %, n’est pas atteint actuellement. En octobre, l’offre atteignait à peine 91% en moyenne dans le métro parisien, selon les données de l’IDFM. Seules quatre lignes ont atteint l’objectif contractuel : 1, 2, 5 et 14. Sur le RER et les RER, nous étions en octobre à 92 % d’approvisionnement. La faute au manque de chauffeurs de métro et de train.

Dans une interview à Parisien Début novembre, Valérie Pécresse réclamait déjà un retour à 100% de l’offre. «Il est maintenant temps de revenir à un approvisionnement 100% pré-Covid. Parce que ça y est, les Franciliens reprennent les transportsdit-elle. Fin octobre, la RATP signalait que le taux de fréquentation dans le métro était en hausse. «Selon les jours on est entre 88 et 90%», a indiqué la régie des transports de Paris. Dans le RER et les trains de banlieue, la fréquentation a fluctuéentre 80 et 85%« Par rapport à 2019, précise SNCF Voyageurs.

[ad_2]

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page