Divertissement

Le sac 48h, une autre idée du voyage

[ad_1]

Le modèle Perriand Weekend de la marque britannique Métier séduit une clientèle d’entrepreneurs, cinéastes, acteurs, galeristes, architectes et photographes (en daim, 3 750 €). Emploi

DÉCRYPTAGE – Cette invention belge du 17e siècle a certainement été surclassée par la valise à roulettes. Mais il a ce charme apprécié des esthètes.

Chaque usager de la SNCF a vécu la douloureuse expérience d’arpenter les quais bondés d’une gare, de trébucher sur les valises à roulettes des voyageurs. Jusqu’où sont les jours de la formule de Robert Louis Stevenson : « L’important n’est pas la destination, c’est le voyage. » Pourtant, il reste des esthètes qui préfèrent, le temps d’un week-end, un sac élégant porté au fil des ans, à un bagage aussi fonctionnel qu’impersonnel. Melissa Morris, la Londonienne à l’origine de la marque Métier, en fait partie : « Honnêtement, je me sens tellement plus stylée avec mon sac de week-end à l’aéroport que de traîner une valise derrière moi. C’est juste une façon plus belle et plus agréable de voyager. »

Le tout premier sac 48 heures de l’histoire n’est autre que le Duffle Bag, ce bagage de forme cylindrique inventé au XVIIe siècle.e siècle par les artisans lainiers de Duffel (qui donna aussi son nom au duffle-coat), en Belgique, afin de transporter des marchandises et des armes. En 1938, le Louis…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 72% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro – divertissement

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page