L'Europe

Le Vatican touché par une cyberattaque présumée

[ad_1]

Le site Internet du Vatican était en panne mercredi soir au milieu de « tentatives d’accès anormales », selon le Saint-Siège.

« Des enquêtes techniques sont en cours en raison de tentatives anormales d’accès au site », a déclaré le porte-parole du Vatican, Matteo Bruni.

Il n’a donné aucune autre information.

Tout au long de mercredi, plusieurs sites du Vatican étaient hors ligne et le site officiel Vatican.va était inaccessible jusque tard dans la soirée.

Le piratage présumé est intervenu un jour après que Moscou a réprimandé la dernière condamnation par le pape François de l’invasion russe de l’Ukraine.

Dans une interview accordée à un magazine jésuite, le pape avait pointé du doigt les troupes de Tchétchénie et d’autres minorités ethniques en Russie pour leur « cruauté » particulière pendant la guerre.

La Russie a été accusée d’avoir recruté de manière disproportionnée des soldats de ses nombreuses minorités ethniques pour combattre en Ukraine.

Il y a eu des manifestations et des émeutes dans les zones peuplées de minorités russes contre l’ordre de mobilisation, l’ancien Premier ministre de Mongolie – qui a ouvert ses frontières à de nombreuses personnes fuyant le projet – a déclaré qu’elles étaient utilisées comme « chair à canon ».

« Des terroristes russes touchent aujourd’hui les sites de l’Etat du Vatican : de nombreuses pages web de différentes structures de la Curie romaine sont devenues inaccessibles », a tweeté Andrii Yurash, l’ambassadeur d’Ukraine au Vatican.

« Les hackers russes démontrent une fois de plus le vrai visage de la politique russe », a-t-il ajouté, affirmant qu’il s’agissait d’une « réponse aux dernières déclarations » du pape.

Le pape François a critiqué à plusieurs reprises l’invasion russe de l’Ukraine.

« La folie de la guerre », a déclaré François lors de son audience générale hebdomadaire en août. « Les innocents paient pour la guerre — les innocents ! Réfléchissons à cette réalité et disons-nous, la guerre est une folie.

[ad_2]

euronews en2fr eurb

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page