Skip to content
Le vice-chancelier allemand préfère le brassard malgré l’interdiction


« Je pense que nous devrions maintenant porter le brassard», a déclaré le ministre de l’Économie, dans une émission télévisée mardi soir sur la chaîne allemande ZDF. Il a ajouté qu’il « pourrait tenter (sa) chances’il était joueur. Il s’agit d’une « protestation modérée« , après tout ce n’est qu’un brassard, et non une action »élaborercomme les militants pour le climat qui ont récemment fait la une des journaux en pulvérisant des œuvres d’art et en bloquant les rues en Allemagne et dans d’autres pays, a-t-il déclaré.

Le ministre de l’Environnement a ajouté qu’il « serait intéressé de voir ce que ferait l’arbitre si un (joueur, ndlr) venait avec le brassardL’Allemagne retrouve le tournoi mercredi, avec un premier match contre le Japon. La ministre de l’Intérieur Nancy Faeser est au Qatar pour assister à la rencontre.

Interrogée mercredi matin sur la chaîne allemande Die Welt, elle a exhorté les fans allemands au Qatar à porter de tels symboles, tout en insistant sur le fait qu’elle ne pouvait garantir leur sécurité. « Je pense qu’il faut montrer ouvertement ce genre de symboles», a répondu le ministre social-démocrate, lorsqu’on lui a demandé ce que les supporters allemands devaient faire au Qatar. Et d’ajouter :Je ne peux garantir la sécurité (des fans, ndlr) qu’en Allemagne. C’est pourquoi c’est une question difficile sur la recommandation. Chacun est libre de décider comme il l’entend. Mais je pense qu’il faut montrer ouvertement ce genre de symboles« .

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.