Skip to content
L’entente de principe entérinée chez Bell solutions techniques


Quelque 1 800 syndiqués chez Bell Solutions techniques (BST) au Québec ont accepté l’entente de principe, après de laborieuses négociations.

La section québécoise du syndicat Unifor a reconnu vendredi la difficulté des négociations menées après plusieurs séances de conciliation tout aussi difficiles.

« Le vote sur l’entente a commencé lundi dernier et s’est terminé en fin de journée jeudi », a indiqué le syndicat affilié à la FTQ, selon qui la négociation n’a pas été facile.

« Les attentes des membres étaient très élevées, surtout dans le contexte actuel où l’inflation continue d’augmenter », a noté Charles Saumure, représentant national d’Unifor Québec.

Les employés qui travaillent comme techniciens et agents logistiques partout au Québec ont rejeté à 81 % la première entente qui leur a été présentée en juin dernier.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.