Skip to content
les All Blacks doivent apprendre à jouer parfois contre nature, dit Foster


Au lendemain de la nouvelle défaite de la Nouvelle-Zélande face à l’Argentine (25-18) au Rugby Championship, l’entraîneur Ian Foster a estimé dimanche que les All Blacks devaient faire preuve de pragmatisme en mettant parfois de côté leur « ADN » attaque.

« Il y a un schéma similaire à chacun de nos matchs perdus au cours des dix dernières années : nous gardons trop le ballon en essayant de résoudre les problèmes en courant», a affirmé Foster devant les journalistes.

Contre l’Argentine,nous avons respecté l’ADN des All Blacks en jouant au rugby offensif. Mais l’Argentine est restée dans le match. Il faut trouver les réponses aux équipes qui nous étouffent« , il ajouta.

Dix jours après que la fédération néo-zélandaise a décidé de maintenir Foster à son poste en vue de la Coupe du monde 2023 en France, les All Blacks ont concédé une sixième défaite en huit matches, à Christchurch, contre des Pumas argentins qui n’avaient jamais gagné de leur histoire. en Nouvelle-Zélande.

Le centre trois-quarts Emiliano Boffelli a exploité les nombreuses erreurs commises par les triples champions du monde en convertissant six pénalités, ainsi qu’un essai.

Au cours des deux dernières décennies, les Néo-Zélandais ont le plus souvent régné sur le rugby mondial en développant un jeu offensif instinctif, avec une volonté de garder le ballon vivant dans leurs phases de jeu. Et Foster a reconnu qu’il serait difficile pour les joueurs de changer de style de jeu.

« Nous ne voulons pas changer a même dit le coach, en poste depuis 2019. On veut pratiquer le rugby qui nous convient (…) Mais il faut plus respecter l’adversaire.» «Ce n’est pas facile à résoudre. Il est naturel de vouloir courir sous pression, mais nous devons équilibrer cela avec un peu plus de sagesse.« , a-t-il précisé.

Samedi prochain, les Blacks auront l’occasion de se racheter face à l’Argentine, une nouvelle fois à domicile à Hamilton. Pour ce match, ils espèrent le retour de leur star, le demi d’ouverture Beauden Barrett, blessé au cou et absent ce samedi.

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.