Skip to content
Les Allemands seront « vaccinés, guéris ou morts » d’ici la fin de l’hiver, selon le ministre de la Santé


Le Premier ministre néo-zélandais Jacinda Ardern s’exprime lors d’une conférence de presse à Wellington, en Nouvelle-Zélande, le 22 novembre. (Mark Mitchell/Pool/Getty Images)

La Nouvelle-Zélande s’apprête à introduire un nouveau système de « feux de circulation » qui allégera considérablement les restrictions pour les personnes vaccinées à partir du 3 décembre.

Le Premier ministre Jacinda Ardern a annoncé lundi que l’ensemble du pays, y compris Auckland, passera dans le nouveau cadre qui sera basé sur les certificats de vaccination.

Ardern a exhorté les gens à télécharger le certificat de vaccin, qui deviendra essentiel pour que les gens puissent se déplacer librement.

« Les laissez-passer pour les vaccins fonctionneront dans le système de feux de circulation et si vous n’êtes pas vacciné, vous ne pourrez pas accéder à une gamme de services », a déclaré Ardern.
« La dure vérité est que Delta est là et qu’il ne va pas disparaître. Et bien qu’aucun pays n’ait été en mesure d’éliminer complètement Delta une fois qu’il est arrivé, la Nouvelle-Zélande est mieux placée que la plupart pour y faire face en raison de notre taux de vaccination élevé et de la mesures de sécurité dans le système de feux de circulation. »

L’annonce était très attendue, en particulier pour les habitants d’Auckland qui vivent sous des mesures de verrouillage strictes depuis août, après la découverte du premier cas communautaire de la variante Delta.

La Nouvelle-Zélande a abandonné sa stratégie « zéro-Covid » en octobre, mais a maintenu sa plus grande ville Auckland sous restrictions tandis que les taux de vaccination ont augmenté.

Le gouvernement a initialement déclaré qu’il souhaitait que 90 % de la population éligible soit entièrement vaccinée avant de passer au nouveau système. Le ministère de la Santé a indiqué qu’il était sur la bonne voie pour atteindre cet objectif d’ici début décembre.

Déjà 83% de la population éligible de la Nouvelle-Zélande est entièrement vaccinée, tandis que 91% ont reçu leur première dose, selon le ministère.

Le gouvernement a émis des mandats de vaccination dans certains secteurs pour les travailleurs de la santé et de l’éducation de première ligne, ce qui a conduit à des manifestations à Auckland et Wellington.

L’annonce de lundi intervient alors que 205 cas communautaires ont été enregistrés – le quatrième nombre de cas quotidien le plus élevé depuis le début de la pandémie.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.