Skip to content
Les autorités publient une note de l’auteur de la fusillade de Walmart aux États-Unis


Les autorités de la ville de Chesapeake (est des Etats-Unis) ont publié vendredi un texte rédigé par l’auteur de la fusillade qui a fait six morts mardi dans un supermarché, et dans lequel il explique avoir été « harcelé ».

• Lisez aussi : Le suspect était un employé et s’est suicidé

« Au fur et à mesure que l’enquête progressait, les détectives ont procédé à une analyse médico-légale du téléphone du suspect, retrouvé sur les lieux (de la fusillade). Cette note était dans l’appareil », a tweeté la municipalité de Chesapeake, en Virginie.

Dans cette lettre décousue écrite avant la fusillade et intitulée « Death Note », Andre Bing, 31 ans, explique « être harcelé par des idiots qui n’étaient pas intelligents et manquaient de sagesse ».


Les autorités publient une note de l’auteur de la fusillade de Walmart aux États-Unis

« Des collègues m’ont fait des sourires diaboliques, se sont moqués de moi et ont fêté ma chute le dernier jour », ajoute ce chef d’équipe de nuit qui travaillait depuis 2010 dans le supermarché Walmart où il a tué six personnes, dont deux aux toilettes, mardi. soir, avant de se suicider.

Andre Bing demande aussi : « Dieu, pardonne-moi ce que je m’apprête à faire ».


Les autorités publient une note de l’auteur de la fusillade de Walmart aux États-Unis

La municipalité de Chesapeake, citant la police, a également déclaré que l’arme utilisée, un pistolet 9 mm, avait été « achetée légalement dans un magasin local » le matin de la fusillade.

« Il n’avait pas d’antécédents criminels », a-t-elle déclaré.

Ce drame, qui s’est déroulé peu avant la grande fête familiale de Thanksgiving, est le dernier d’une série de tueries aux Etats-Unis : quatre jours plus tôt, une fusillade à Colorado Springs, dans l’ouest du pays, avait fait cinq morts et au moins 18 blessés dans un club LGBT+. Et la semaine précédente, déjà en Virginie, trois membres de l’équipe de football de l’Université de Virginie avaient été tués par un ancien coéquipier.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.