Skip to content
Les Blue Jays en difficulté


Un autre mois de septembre passionnant pour certaines équipes de la Ligue majeure de baseball. Gardons les Blue Jays pour la fin. Il ne faut pas crier victoire trop vite et croire que la troupe de John Schneider est assurée d’une place dans la série.

Dans le monde du baseball, rien n’est impossible. Il y a quelques semaines, les Yankees de New York étaient confortablement installés en tête de la division Est. Une séquence de défaites combinée à un retour des Rays de Tampa Bay et des Blue Jays de Toronto a fait écarquiller les yeux de nombreux experts. Mais les Bronx Bombers continuent de voler avec aisance au-delà de Tampa Bay et de Toronto.

Il faudrait un miracle à la manière de frère André pour assister à un retour spectaculaire qui permettrait aux Blue Jays de devancer la richissime franchise des Yankees. Au passage, le vice-président aux communications des Jays, un ancien Montréalais, Richard Griffin, devrait convaincre l’entraîneur John Schneider de faire un bref passage à Montréal pour gravir les marches de l’oratoire à genoux pour demander le soutien du frère Andrew .

Rappelons qu’en 1993, lors de la série de la Coupe Stanley, l’entraîneur des Canadiens, Jacques Demers, avait effectué un pèlerinage à la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré. Nous connaissons le reste. Le CH avait remporté la Coupe Stanley.

Nouvelle formule pour la série

Cette année, les équipes avec les deux meilleures fiches parmi les champions de section bénéficieront d’un laissez-passer au premier tour. Les quatre autres joueront une série au meilleur des trois où l’équipe numéro 6 affrontera l’équipe numéro 3 et l’équipe numéro 5 affrontera l’équipe numéro 4. Les trois matches se joueront dans le stade du club le mieux placé au classement.

Après leur week-end désastreux à domicile où ils ont perdu trois fois face aux Angels de Los Angeles, les Jays se retrouvent sixièmes et derniers des playoffs devant les surprenants Orioles de Baltimore.

Pas de profondeur au monticule

Je vois qu’il y a une faiblesse flagrante parmi les lanceurs partants à Toronto. Contrairement au mois de septembre des saisons précédentes, les équipes pouvaient ajouter 15 joueurs à leur effectif.

Cette année, je ne pense pas que l’ajout de deux joueurs à l’alignement suffira pour mener l’équipe aux séries éliminatoires.

Les fans des Jays devraient brûler des lanternes ou accrocher des perles de prière sur la corde à linge pour espérer une chute des Orioles de Baltimore en septembre.

Félicitations au programme de baseball féminin du Québec

Le nouveau programme féminin de haut niveau de Baseball Québec a rapporté des dividendes intéressants lors des récents championnats canadiens.

Ce programme attire même l’attention des autorités du baseball dans d’autres provinces. Les équipes de Québec 2 peuvent concourir autant que les équipes de Québec 1. Les équipes 21U ainsi que les équipes 16U ont remporté des médailles d’or et l’équipe senior a obtenu une médaille d’argent.

Chez les garçons, les représentants pee-wee de Lanaudière ont accroché l’or autour du cou tandis que les joueurs de la catégorie bantam, dont plusieurs ont participé à la finale provinciale des Jeux du Québec à Laval, sont montés sur la deuxième marche de l’estrade d’honneur .



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.