Skip to content
Les enquêteurs pensent que le suspect de Waukesha fuyait l’incident

Cinq personnes ont été tuées et plus de 40 ont été blessées lorsqu’un véhicule est entré dans un défilé de Noël dimanche après-midi à Waukesha, dans le Wisconsin, ont annoncé des responsables de la ville.

Des témoins ont décrit l’horreur de voir des personnes heurtées et allongées sur le sol après qu’un SUV rouge a traversé une série de barricades et s’est précipité sur le parcours bondé du défilé sur la rue Main vers 16 h 39, heure locale.

Une vidéo obtenue par CNN montre le moment où le véhicule a heurté des piétons. Un SUV rouge a été vu en train de frapper une personne dans une fanfare, puis le véhicule continue d’avancer, heurtant et écrasant d’autres membres de la fanfare et de la foule avant de s’éloigner.

Angela O’Boyle, qui vit dans un appartement au cinquième étage qui surplombe le parcours du défilé, a déclaré à CNN qu’elle était sur le balcon en train de regarder quand « la prochaine chose que j’ai entendue, ce sont des cris, j’ai tourné la tête et j’ai vu la voiture venir s’enfoncer dans le groupe qui venait de passer mon balcon à ce moment-là. »

« Il a touché au moins deux personnes tout de suite et les a renversées. Et puis a continué sur la route de People’s Park qui se trouve au bout du pâté de maisons – puis a continué, ça ne s’est pas arrêté », a-t-elle poursuivi.

Boyle a déclaré avoir entendu des cris et des gens crier le nom de leurs enfants, ajoutant que « ce n’était pas quelque chose que je voulais voir ».

Kaylee Staral, une stagiaire du Milwaukee Journal Sentinel qui a été témoin de l’incident, a déclaré à Pamela Brown de CNN « probablement environ 20 à 30 minutes après le début du défilé, un SUV rouge est arrivé en courant au milieu de la rue – il y avait beaucoup de cris – et nous avons presque J’ai pensé que c’était peut-être le Père Noël, mais c’était un SUV rouge et il a frappé beaucoup de monde. »

Staral a poursuivi en disant « il y avait plusieurs personnes sur le terrain ».

Dans sa description des blessés, Staral a déclaré « juste devant moi, au petit endroit où j’étais assise, probablement quatre personnes étaient à terre, donc il y avait beaucoup de gens qui ont couru pour aller les voir. Je crois que les quatre les gens devant moi respiraient encore mais ils étaient à terre, ils ne bougeaient pas. »

Le chef de la police, Daniel Thompson, a déclaré que les agents travaillaient avec le bureau du médecin légiste du comté de Waukesha pour identifier les victimes.

Thompson dit qu’il y a « une personne d’intérêt en garde à vue », mais ne dirait pas s’il s’agissait du conducteur du SUV ni si des arrestations ont été effectuées.

« C’est toujours une enquête très fluide », a déclaré le chef aux journalistes dimanche soir.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.