Skip to content
Les États-Unis mettent en garde contre les frappes russes sur les infrastructures ukrainiennes


Les États-Unis ont averti mardi que la Russie « intensifie ses efforts pour lancer des frappes contre les infrastructures civiles et les installations gouvernementales de l’Ukraine dans les prochains jours ».

Le message posté par l’ambassade des États-Unis à Kyiv faisait suite à des avertissements similaires du président ukrainien Volodymyr Zelensky concernant d’éventuelles actions russes contre l’Ukraine coïncidant avec le jour de l’indépendance de son pays.

« Les frappes russes en Ukraine constituent une menace continue pour les civils et les infrastructures civiles », a déclaré l’ambassade américaine, ajoutant que les citoyens américains devraient quitter l’Ukraine s’ils le peuvent.

Mercredi marque 31 ans depuis que l’Ukraine a obtenu son indépendance du régime soviétique, ainsi que six mois depuis que la Russie a lancé sa guerre.

Au milieu des avertissements, Kyiv a annulé les célébrations publiques du Jour de l’Indépendance.

Le président polonais Andrzej Duda s’est rendu mardi à Kyiv pour des entretiens avec Zelenskyy et d’autres responsables sur le soutien militaire, économique et humanitaire à l’Ukraine.

Le chef du bureau de Duda, Pawel Szrot, a déclaré aux journalistes que les dirigeants voisins discuteraient également de « comment la Pologne peut politiquement aider à persuader d’autres pays de l’aider ».

Ailleurs dans le pays, l’armée ukrainienne a déclaré mardi que les forces russes avaient effectué de nouvelles frappes d’artillerie et aériennes dans la région de Zaporizhzhia où les combats ont soulevé des inquiétudes quant à la sécurité près de la plus grande centrale nucléaire d’Europe.

Viktoriia réagit à côté d’un cercueil avec le corps de son mari Vitalii Holubka, militaire ukrainien récemment tué, lors d’une cérémonie funéraire dans la ville de Chop, région de Transcarpatie, Ukraine le 17 août 2022.

Victimes ukrainiennes

Le chef militaire ukrainien a déclaré lundi que près de 9 000 soldats sont morts depuis que la Russie a envahi l’Ukraine il y a près de six mois.

Le général Valerii Zaluzhnyi a fait ces remarques lors d’un événement pour anciens combattants, donnant le premier bilan officiel des pertes militaires de l’Ukraine depuis avril.

L’ONU affirme avoir confirmé la mort de plus de 5 500 civils lors de l’invasion russe de l’Ukraine, qui a débuté le 24 février.

L’agence des Nations Unies pour l’enfance a déclaré lundi qu’elle avait confirmé au moins 972 enfants ukrainiens tués ou blessés par la violence, mais a déclaré que le nombre réel était probablement beaucoup plus élevé.

La plupart des enfants victimes ont été causées par l’utilisation d’armes explosives, selon une déclaration de la directrice générale de l’UNICEF, Catherine Russell.

Certaines informations pour cette histoire proviennent de l’Associated Press, de l’Agence France-Presse et de Reuters.

voanews eurp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.