Skip to content
les Français demandent plus de fermeté, selon un sondage


INFOGRAPHIE – Une enquête de conseil Odoxa Backbone, menée pour Le Figaromontre que la population juge sévèrement la politique migratoire de l’exécutif.

La position des Français sur l’immigration tend à se durcir. C’est ce que montre une enquête de conseil d’Odoxa Backbone, menée exclusivement pour Le Figaro. Alors qu’un débat au Parlement sur le sujet doit s’ouvrir en décembre, l’opinion publique opte de plus en plus pour un frein à la politique d’accueil du pays.

« Il y a trop d’immigrés en France.En quatre ans, ce constat s’est peu à peu ancré dans la population. Aujourd’hui, pas moins de 72 % des citoyens la partagent, soit neuf points de plus qu’en 2018. Cela concerne largement les partisans du Rassemblement national (97 %), ceux des Républicains (82 %) mais aussi de la Renaissance (66 %). Pourtant, tout le monde ne demande pas la fermeture drastique des frontières, et certains (30%) pensent même qu’il faut continuer à accueillir les réfugiés. Mais ils sont de plus en plus minoritaires.

L’accueil d' »Ocean Viking », source de divisions

Dans ce contexte, la politique migratoire d’Emmanuel Macron est également strictement respectée. Sept Français sur dix ont une mauvaise opinion de l’action menée, et chacun a sa propre critique. Pour la gauche, c’est un manque de générosité. Pour la droite, c’est un laxisme excessif.

La récente décision de l’exécutif d’accueillir le navire « Ocean Viking » à Toulon n’a pas non plus contribué à améliorer l’image du gouvernement. Cet accueil a même fortement divisé les Français, qui pensent, pour 53% d’entre eux, que ce choix était une erreur – contre 46% qui l’accueillent favorablement. Les plus réfractaires se situent encore une fois du côté des sympathisants du RN (93%) et des républicains, dans une moindre mesure (62%). Sans surprise là aussi, les sympathisants de gauche se sont plutôt réjouis de ce revirement, qu’ils soient insoumis et socialistes (73%) ou écologistes (62%).

Dans ce contexte, les mesures du projet de loi sur l’immigration sont particulièrement attendues. Certaines d’entre elles, comme le durcissement des mesures d’éloignement des étrangers en situation irrégulière, sont même largement approuvées (85%). C’est aussi le cas de l’amélioration de l’insertion professionnelle des travailleurs étrangers, qui convainc 66% des répondants. Enfin, pour huit Français sur dix, il convient d’inscrire les étrangers menacés d’expulsion au fichier des personnes recherchées, pour rendre plus effectives les obligations de quitter le territoire français (OQTF). Un débat tragiquement relancé en octobre, après le meurtre de la petite Lola par un étranger en situation irrégulière.

VOIR ÉGALEMENT – Immigration : « Emmanuel Macron pensait révolutionner le monde, il ne révolutionne rien du tout », assène Jean-Marc Leclerc

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.