Skip to content
Les journalistes et les manifestants continuent d’être réduits au silence en Russie, selon Amnesty International


Les autorités russes ont mis au point un « système sophistiqué de restrictions et de représailles sévères pour écraser les manifestations publiques », selon le groupe de défense des droits humains Amnesty International.

Son dernier rapport a révélé que les choses se sont aggravées depuis le retour au pouvoir du président Vladimir Poutine en 2012, et les médias ne sont pas la seule cible. Les citoyens et les organisations sont également réprimés.

Natalia Prilutskaya, chercheuse à Amnesty International Europe de l’Est et Asie centrale, a déclaré que la situation avait continué de se détériorer depuis l’empoisonnement et l’emprisonnement de la figure de l’opposition Alexei Navalny en 2020.

« Navalny était considéré par le Kremlin comme un individu dangereux pour eux », a-t-elle déclaré.

« [He] pourrait potentiellement conduire au mécontentement et potentiellement mener une manifestation qui remettrait en question les politiques et les pratiques du gouvernement, ainsi que les lois, d’où l’intérêt qu’il soit isolé, essentiellement », a-t-elle expliqué.

Depuis la guerre de la Russie en Ukraine, le contrôle de l’information est essentiel pour son régime. Amnesty International a déclaré que l’exclusion des médias indépendants et des observateurs des droits humains signifiait que le gouvernement pouvait contrôler presque entièrement le récit.

Au cours des dernières années, les autorités ont mis en place un système législatif qui restreint la liberté d’expression en Russie. L’ONG a ajouté que ces jours-ci, la police est de plus en plus exigeante.

« Si la communauté internationale reste silencieuse, cela renforce la répression », a déclaré Mme Prilutskaya. « Cela permet de cristalliser cette sorte de ‘consensus’ dans la société dont Poutine et son gouvernement se vantent toujours tant. »

Pour en savoir plus, cliquez sur la vidéo ci-dessus.

euronews en2fr eurb

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.