Skip to content
Les Kazaks de la BCE se disent mécontents de la baisse de l’EUR (euro)


Gouverneur de la banque centrale lettone, et donc membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, Martins Kazaks s’est exprimé ce week-end dans une interview à Jackson Hole.

Plus précisément sur le taux de change de l’euro :

  • dit qu’il n’est « pas content là où le taux de change a bougé »
  • parce que le taux inférieur alimente davantage les pressions inflationnistes et que les avantages d’exportations moins chères sont diminués par la perturbation de la chaîne d’approvisionnement

Sur la prochaine réunion de politique monétaire de la BCE (8 septembre), signalant l’ampleur de la hausse des taux, il voit :

  • « La hausse doit être forte et significative, et à l’heure actuelle, je dirais 50 ou 75 points de base »
  • « au moins 50 points de base seraient appropriés »
  • le rythme auquel le soutien monétaire est supprimé doit être ordonné

Sur le resserrement quantitatif (c’est le rétrécissement du bilan de la BCE) :

  • « Plus tôt nous en discutons, mieux c’est, mais cela ne signifie pas – et c’est ce que je pense que le marché devrait comprendre – cela ne signifie pas que si vous en discutez aujourd’hui, nous employons demain », a déclaré Kazaks. . « La première chose que nous devons faire est d’obtenir une certaine marge de manœuvre avec les taux d’intérêt. »

Infos via les fils de presse, Bloomberg et Reuters

Graphique journalier de l’EUR, il a glissé sous la parité et a calé :

cnbctv18-forexlive-benzinga

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.