Skip to content
Les législateurs de Virginie-Occidentale acceptent l’interdiction de l’avortement à quelques exceptions près

[ad_1]

CHARLESTON, W.Va. – La législature de Virginie-Occidentale a adopté mardi une interdiction radicale de l’avortement à quelques exceptions près, approuvant un projet de loi qui, selon plusieurs républicains, empêchera la seule clinique d’avortement de l’État de continuer à proposer la procédure.

En vertu de la législation, les victimes de viol et d’inceste pourraient obtenir un avortement jusqu’à huit semaines de grossesse, mais uniquement si elles se présentent d’abord aux forces de l’ordre. Ces victimes qui sont mineures auraient jusqu’à 14 semaines pour mettre fin à une grossesse et doivent se présenter soit aux forces de l’ordre, soit à un médecin.

Les victimes de viol et d’inceste devraient signaler l’agression dans les 48 heures suivant l’avortement, et un patient doit présenter une copie d’un rapport de police ou d’une lettre notariée à un médecin avant que la procédure puisse être effectuée.

[ad_2]

Politico En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.