Skip to content
Les législateurs européens soutiennent l’aide de 18 milliards d’euros à l’Ukraine bloquée par la Hongrie


Le Parlement européen a approuvé jeudi un programme de soutien financier de l’UE de 18 milliards d’euros (18,7 milliards de dollars) pour faire passer l’Ukraine jusqu’en 2023, mais le plan reste bloqué par l’opposition de la Hongrie.

Kyiv cherche de toute urgence des milliards de dollars de financement d’urgence pour l’année prochaine alors qu’elle lutte pour faire face aux retombées économiques de l’invasion dévastatrice de la Russie.

La Hongrie – qui a les liens les plus étroits avec Moscou parmi les 27 membres de l’Union européenne – dit qu’elle s’oppose aux emprunts conjoints du bloc pour financer le programme d’aide. Au lieu de cela, il prévoit de fournir un soutien bilatéral à l’Ukraine.

Mercredi, la Hongrie a annoncé qu’elle enverrait 187 millions d’euros d’aide financière à l’Ukraine, soit seulement 1 % de la somme que l’UE souhaite mobiliser.

Le haut responsable du budget de l’UE accuse la Hongrie d’avoir interdit le plan financier du bloc dans le but de faire chanter Bruxelles pour qu’elle débloque des milliards d’euros de fonds européens à Budapest. Les fonds sont retenus par des préoccupations concernant la corruption et l’indépendance judiciaire.

L’UE a bloqué le versement de 5,8 milliards d’euros de fonds de relance post-Covid au gouvernement hongrois de droite et menace de retenir 7,5 milliards d’euros supplémentaires.

Dans une résolution approuvée jeudi, les députés ont exhorté l’exécutif européen à rester ferme face à la pression de Budapest.

L’UE a déjà envoyé à l’Ukraine plus de 6,5 milliards d’euros d’aide macrofinancière à l’Ukraine cette année.

Mais le Fonds monétaire international estime que Kyiv aura besoin de trois à quatre milliards d’euros par mois l’année prochaine alors qu’elle lutte pour maintenir les services gouvernementaux tout en combattant une invasion russe qui a occupé près d’un cinquième de son territoire.

Bruxelles espère que sa contribution sera égalée par Washington et d’autres grands donateurs internationaux pour amener le soutien au niveau requis.

expatica

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.