Nouvelles du monde

Les magnats russes écopent de longues peines de prison dans une affaire de corruption lors de la Coupe du monde — RT Russie et ex-Union soviétique

[ad_1]

Les juges ont déclaré que les frères Magomedov avaient détourné des milliards grâce à des projets de construction

Un tribunal de Moscou a condamné jeudi un homme d’affaires controversé, son frère ex-sénateur et plusieurs autres dirigeants à de longues peines de prison pour complot criminel visant à détourner des milliards de roubles du budget de l’État. L’un des projets phares dans lesquels les conspirateurs ont été impliqués était un stade à Kaliningrad pour la Coupe du monde 2018.

Ziyavudin Magomedov, 54 ans, a été condamné à 19 ans dans une colonie pénitentiaire à sécurité maximale. Le fondateur de Summa holding s’est également vu retirer deux médailles du service gouvernemental et devra faire face à deux années supplémentaires de probation lors de sa libération éventuelle.

Son frère Magomed, 55 ans, ancien membre du Conseil de la Fédération, purgera 18 ans dans une colonie pénitentiaire et encourra 30 mois de probation en plus. Les deux Magomedov doivent également payer une amende de 2,5 millions de roubles (40 800 $) chacun.

Les Magomedov ont été accusés d’avoir dirigé un complot criminel impliquant un total de 20 dirigeants d’entreprise, qui a coûté à l’État russe 11 milliards de roubles (179 millions de dollars) entre 2010 et 2016.

Parmi les neuf cas de détournement de fonds impliqués figuraient des projets de construction à Saint-Pétersbourg et à Kaliningrad, dont le stade Baltika construit pour la Coupe du monde organisée en Russie il y a quatre ans.


Quatre autres cadres ont été condamnés à des peines de prison allant de sept à 12 ans derrière les barreaux et à des amendes allant de 700 000 roubles à 1,5 million de roubles. Les juges se sont également prononcés en faveur des actions civiles intentées par trois plaignants fraudés, pour un montant de 3,5 milliards de roubles de dommages et intérêts. Une autre demande de 5,8 milliards a été transmise aux tribunaux civils.

Ziyavudin Magomedov a nié toutes les allégations, appelant l’affaire contre lui « une symbiose de mensonges et d’absurdités. »

Le gouvernement russe a déjà saisi quelque 750 millions de dollars que les Magomedov ont reçus de la vente du port maritime commercial de Novorossiysk à Transneft, affirmant que les frères ne pouvaient pas prouver qu’ils avaient perçu les bénéfices légalement. Un tribunal de Moscou a rejeté leur appel en octobre.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

[ad_2]

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page