Skip to content
Les moyens de soulager ou soigner un long Covid


Pour lutter contre le Covid Long voici un arsenal de molécules potentiellement intéressantes. Parlez-en à votre médecin.

Jean-Marc Sabatier (DR)

Par Jean-Marc Sabatier

A ce jour, il apparaît que plus de 2 millions de personnes souffrent de symptômes post-Covid (ou de séquelles post-Covid) en France, suite à une infection par le virus SARS-CoV-2, voire, dans certains cas, suite à une vaccination. Ces troubles, plus ou moins invalidants selon les personnes, sont associés au long Covid. Ainsi, il apparaît utile de donner des pistes thérapeutiques pour les soulager. La « sensibilité » à ces traitements est très variable selon les individus. Il est important de mentionner que -dans tous les cas- ces différents traitements potentiels doivent être prescrits et suivis par votre médecin.

Dans le long arsenal anti-Covid, il y a des plantes et des champignons (ainsi que leurs extraits) qui semblent présenter un intérêt potentiel (cette liste n’est pas exhaustive) :

  • Artemisia annua (elle contient naturellement de la quercétine)
  • Ginko biloba
  • Aloe vera
  • Curcuma longa
  • Nigella sativa (cumin noir)
  • Glycyrrhiza glabra (réglisse)
  • Panax ginseng
  • Labiatae Ravintsara (Cinnamomum camphora)
  • Thé vert
  • Berbérine
  • Rei shi

Certains composés et/ou molécules sont également potentiellement intéressants :

  • Vitamine D (intérêt prouvé !) ; pour un effet optimal, il peut être associé à du zinc, du magnésium, de la vitamine K2, de la vitamine C liposomale, des oméga-3, du sélénium, du glutathion et/ou de la N-acétyl-cystéine (NAC)
  • Mélatonine (inhibiteur du système rénine-angiotensine)
  • Citrate de sildénafil ou Viagra (vasodilatateur inhibiteur de la phosphodiestérase de type 5)
  • Médicaments antihypertenseurs : sartans (antagonistes AT1R) et inhibiteurs de l’ECA (dont Captopril)
  • Quercétine (inhibiteur du système rénine-angiotensine)
  • Bêta-bloquants (antagonistes compétitifs spécifiques des récepteurs bêta-adrénergiques)
  • Aspirine (anti-inflammatoire non stéroïdien, analgésique, antipyrétique, antiplaquettaire)
  • Prednisolone (anti-inflammatoire stéroïdien)
  • AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens, anti-prostaglandines, inhibiteurs de la cyclo-oxygénase COX)
  • Azithromycine (antibiotique macrolide aux propriétés antivirales)
  • Clarithromycine (antibiotique macrolide)
  • Dexaméthasone (corticostéroïde anti-inflammatoire synthétique et inhibiteur du système rénine-angiotensine)
  • Cétirizine ou Ketotifen ou Clarityne (antihistaminique H1)
  • Famotidine (antihistaminique H2)
  • Naltrexone (antagoniste des récepteurs opioïdes)
  • Naloxone (TLR4 et antagoniste des récepteurs opioïdes)
  • Cromoglycate de sodium (stabilisateur de mastocytes anti-allergique)
  • Niacine et nicotinamide (vitamine B3 ou PP), cofacteur redox du métabolisme glucidique, lipidique et protéique
  • Maraviroc (antagoniste compétitif des récepteurs CCR5)
  • Pravastatine (statine : hypolipidémique et inhibiteur de la 3-hydroxy-3-méthylglutaryl coenzyme A)
  • Montelukast (anti-asthmatiques de la famille des anti-leucotriènes)
  • Donépézil (anti-cholinestérase pour les troubles neurologiques)
  • Ivermectine (plusieurs activités dont l’inhibition du système rénine-angiotensine)
  • Hydroxychloroquine (pour ses propriétés anti-inflammatoires)
  • Fluvoxamine (inhibiteur de la recapture de la sérotonine)
  • Propolis (pour ses propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires et antioxydantes)

Pour rappel, ces composés sont listés à titre indicatif. Parlez-en à votre médecin en cas de long Covid.

frenchdailynews En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.