Skip to content
Les patrons olympiques à la recherche d’une solution aux interdictions russes – officiel

[ad_1]

La Russie était représentée lors d’une réunion en ligne avec le président du CIO Thomas Bach cette semaine

Les responsables olympiques internationaux continuent de chercher une solution au problème des interdictions généralisées des athlètes russes, selon le président du Comité olympique russe (ROC), Stanislav Pozdnyakov.

Le chef du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, a tenu mercredi une réunion en ligne avec des représentants de la commission des athlètes du CIO ainsi que des membres des commissions des athlètes de divers comités nationaux olympiques (CNO).

La Russie était représentée par la double médaillée d’or olympique d’escrime Sofia Pozdnyakova, qui a rapporté plus tard que l’attention avait été portée sur le sort des athlètes russes et biélorusses suite à la recommandation du CIO fin février de les interdire des compétitions internationales en raison du conflit en Ukraine.

Lire la suite

La sensation du ski olympique se moque des prédictions occidentales d’un « effondrement » russe

« La double championne olympique (Sofya Velikaya) a exprimé de manière raisonnable et cohérente la position de la communauté sportive russe », lire une déclaration du chef du ROC Pozdnyakov, qui est le père de Sofia Pozdnyakova et lui-même un ancien champion olympique d’escrime.

« Elle a souligné le fait que la non-admission des athlètes aux compétitions a un impact négatif non seulement sur ceux qui sont sous sanctions, mais aussi sur tous les sports mondiaux et sur l’intégrité du mouvement olympique.

« Les participants à la réunion du CIO, en réponse, lui ont assuré qu’ils continuaient à chercher une solution au problème et maintenaient les contacts nécessaires avec la partie russe », a ajouté Pozdnyakov.

Le président du CIO, Bach, a récemment indiqué que la recommandation d’interdiction des athlètes russes ne serait pas levée à court terme, la décrivant comme « pas le bon moment » faire le pas.

Lire la suite

Les patrons olympiques à la recherche d’une solution aux interdictions russes – officiel
Le sport russe résistera à la tempête des sanctions – ministre

Bach a tenté de justifier la position de son organisation en affirmant que les interdictions protégeaient en partie les athlètes russes et biélorusses de l’hostilité supposée à laquelle ils seraient confrontés lorsqu’ils concourraient en dehors de leurs pays respectifs.

Cependant, le CIO a été accusé par la Russie de permettre à la politique de saper ses principes et de discriminer les sportifs russes lorsque les athlètes d’autres nations n’ont pas été punis de la même manière lorsque les dirigeants de leur pays ont lancé des campagnes militaires à l’étranger.

Le chef du ROC, Pozdnyakov, a déclaré plus tôt en septembre que les arguments russes commençaient à être entendus plus clairement, citant son invitation à l’Assemblée générale de l’Association des comités nationaux olympiques (ACNO) en octobre comme preuve.

[ad_2]

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.