Skip to content
Les pêcheurs français vont bloquer trois ports et le tunnel sous la Manche suite à une dispute sur les licences post-Brexit


Les pêcheurs français bloqueront l’accès à trois ports et au tunnel sous la Manche vendredi au milieu d’une dispute sur les permis de pêche post-Brexit.

Ils bloqueront l’accès aux ports de Saint-Malo, Ouistreham et Calais et aux camions de fret arrivant au terminal du tunnel sous la Manche pendant « quelques heures », a indiqué Gérard Romiti, président du comité national de la pêche, lors d’une conférence de presse.

« Nous ne voulons pas de cadeaux, nous voulons juste récupérer nos licences », a-t-il déclaré.

Dans le cadre de l’accord de divorce post-Brexit signé par Londres et Bruxelles, les pêcheurs européens peuvent continuer à pêcher dans les eaux britanniques à condition de pouvoir prouver qu’ils y pêchaient auparavant.

La France a obtenu plus de 960 permis de pêche dans les eaux britanniques et à proximité des îles anglo-normandes mais demande toujours plus de 150 autorisations, précise le ministère de la Mer.

« Cela fait onze mois… la patience des professionnels a des limites. Nous espérons que ce coup de semonce sera entendu », a déclaré Romiti, qui a déclaré qu’il n’exclurait pas une action future.

Il a averti que le mouvement était une réponse à une attitude « provocatrice » et « humiliante » des Britanniques.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.