Skip to content
les prix des billets de transport s’envolent face à la forte demande

[ad_1]

Certains transporteurs n’hésitent pas à multiplier leurs tarifs, jusqu’à six pour l’Eurostar. Un retour à la normale est attendu la semaine prochaine, voire début octobre selon les compagnies aériennes.

Depuis l’annonce du décès de la reine Elizabeth II, les prix des titres de transport ont explosé. Train, bus ou avion, les prix ont été multipliés par deux, voire par six pour certains. La hausse la plus significative revient à Air France, avec un tarif de 389 euros pour un vol entre Paris et Londres le lundi 19 septembre au matin, jour des obsèques de la reine. Habituellement, les prix sont plutôt inférieurs à 100 euros, et descendent même jusqu’à 64 euros pour certains billets. L’entreprise précise qu’elle fournit « cinq vols par jour entre Paris et Londres, soit entre 11 000 et 12 000 sièges par semaine« . « Ces vols étaient déjà quasiment complets sur la période« Avant la mort de la reine, justifie Air France.

Le train est également impacté par cet événement, avec un tarif minimum de 241 euros pour ce week-end et de 190 euros pour le 19 septembre, des tarifs équivalents à des périodes de vacances chargées. « Nous avons constaté une légère augmentation des réservations pour le week-end précédant les funérailles de la reine Elizabeth II. Cependant, nous ne sommes pas en mesure d’attribuer cela à cet événement spécifique.« , déclare Eurostar. Pour le mois d’octobre, les prix baissent de 86 à 190 euros, puis peuvent descendre à 57 euros en semaine en novembre.

Des bus « bientôt pleins »

De son côté, FlixBus a enregistré une hausse de 17 % de ses réservations vers le Royaume-Uni depuis le 14 septembre. »Ils restent élevés jusqu’au jour des funérailles de la reine», complète le transporteur. Une tendance identique s’observe dans la monarchie.où les lignes, en provenance du nord notamment, affichent des réservations en hausse jusqu’à 20% pour le week-end« . Pour effectuer un trajet en bus Paris-Londres, il faut débourser au minimum 60 euros, au lieu des 35 habituels. Selon FlixBus, « un retour à l’activité normale est prévu à partir du 20 septembre« .

BlaBlaCar observe également «une nette augmentation des réservations pour ses bus vers Londres depuis la France« . En tout, cinq bus partent quotidiennement de Paris vers Londres et deux de Lille. »Les réservations ont déjà augmenté de 25% par rapport au week-end dernier» et la société «prévoit que ses bus seront bientôt pleins« . Il reste encore quelques places disponibles à partir de 50 euros, pour environ 9 heures de trajet. Même tarif pour un covoiturage Paris-Londres le 19 septembre, à 51 euros. Par rapport aux autres transporteurs, la hausse est la moins importante chez BlaBlaCar puisque les billets coûtent normalement 35 euros pour le même trajet.

[ad_2]

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.