Skip to content
les raisons d’une crise historique

[ad_1]

En France, le prix du gaz sur le marché de gros est plus bas qu’en Allemagne. 368442260/Photocreo Bednarek – stock.adobe.com

DÉCRYPTAGE – La situation française est inédite face à la flambée des prix de l’électricité et du gaz.

C’est un tremblement de terre semblable aux chocs pétroliers des années 1970. Les prix de l’électricité et du gaz s’envolent littéralement sur les marchés en Europe et en France. Le prix du gaz a bondi de 355 % depuis le début de la crise. Celui de l’électricité a été multiplié par cinq.

L’explication, pour le reste de l’Europe, est simple : elle manque de gaz. Du coup, le prix de la molécule, utilisée pour produire des kilowattheures dans les centrales électriques, entraîne celui de l’électricité dans sa course folle. Sans compter que le prix de la tonne de CO2que doivent payer les centrales à gaz ou à charbon polluantes, a également battu des records historiques et a quadruplé en deux ans.

« Le consommateur français a du mal à comprendre pourquoi le prix de l’électricité augmente autant, alors que la France utilise peu de gaz pour produire son électricité (environ 6 à 7% contre près de 70% pour nucléaire et 12% pour hydraulique)écrit dans une note publiée par Confrontations…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.