Skip to content
Les Rays passent le balai et étirent leur séquence de feu

[ad_1]

Les Rays de Tampa Bay ont remporté leur sixième victoire consécutive jeudi au Tropicana Field, balayant leur série de quatre matchs contre les Angels de Los Angeles en triomphant 8-3 lors du dernier match.

• Lisez aussi : Au tour de Betts de rejoindre l’équipe américaine

• Lisez aussi : Oneil Cruz frappe le ballon le plus puissant de l’histoire

• Lisez aussi : MLB : les Blue Jays tiennent le coup

Une poussée offensive de cinq points dans le troisième set a facilement propulsé les favoris de la foule. Lors de ce tour au bâton, Manuel Margot a réussi l’un de ses quatre coups sûrs de la journée, un triple bon pour deux points.

Quelques instants plus tard, Margot a complété son tour des pistes sur un coup sûr d’Harold Ramirez, qui a ajouté deux autres points au tableau pour son équipe en septième manche, pour un total de trois points produits.

Isaac Paredes a complété la poussée de cinq points lors du troisième assaut, avec une longue balle de deux points. Le lanceur invité Patrick Sandoval (4-9) a été la principale victime au bâton des Rays, accordant cinq points sur autant de coups sûrs et un but sur balles, en six manches de travail.

Dans le camp des vainqueurs, Drew Rasmussen (9-4) a signé la victoire en mordant entre autres la poussière à neuf adversaires. Il a finalement abandonné après cinq manches et un tiers, n’accordant qu’un seul point sur six coups sûrs et un laissez-passer.


Les Rays passent le balai et étirent leur séquence de feu

Ce gain permet également à l’équipe de Floride de maintenir son emprise sur le premier rang des équipes repêchées dans la Ligue américaine, avec une fiche de 69-55.

Les équipes repêchées creusent l’écart

Les Mariners de Seattle, l’une des trois équipes repêchées aux États-Unis, avec les Rays et les Blue Jays de Toronto, ont également continué à creuser l’écart avec les équipes qui les poursuivaient dans la course aux séries éliminatoires, celles qui ont vaincu les Cleveland Guardians 3-1.

Les quatre points de ce match ont été marqués lors de la première manche. Jose Ramirez a d’abord permis aux visiteurs de marquer son seul point lorsqu’il a poussé Steven Kwan au marbre dans une option.

Les Mariners ont répondu immédiatement par l’intermédiaire de Mitch Haniger. Le voltigeur a envoyé une offrande du lanceur Triston McKenzie hors des limites, tandis que Julio Rodriguez et Jesse Winker étaient sur les sentiers.

Ce fut l’une des seules erreurs de McKenzie (9-10), qui a quitté le monticule après six manches de travail, n’ayant concédé que trois frappes de la sécurité et deux passes franches, en plus d’avoir retiré quatre adversaires sur prises.

Pour sa part, Marco Gonzales a été dominant sur le monticule pour les vainqueurs, n’accordant qu’un seul point sur quatre coups sûrs et une passe franche, passant également quatre frappeurs dans le gant.



[ad_2]

journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.