actualité économique

Les rendements américains à 10 ans au plus bas depuis la mi-septembre

[ad_1]

La forte offre sur les obligations s’est poursuivie aujourd’hui après un bref répit lundi.

De nombreux acteurs du marché demandent ce qui se cache derrière l’achat de titres à revenu fixe. Une théorie est que le marché obligataire a vu le dernier rapport sur la masse salariale non agricole et regarde plutôt les fissures dans des choses comme l’enquête auprès des ménages ou le S&P Global US PMI. Il y a un débat sain en ce moment sur la question de savoir si la croissance ou l’inflation est le plus grand risque l’année prochaine et les obligations indiquent que l’inflation a atteint un sommet et que la croissance est vulnérable.

Je pense qu’une partie du moteur est également le pétrole et le soulagement du diesel des prix. Le pétrole brut WTI a culminé à 130 $ en mars de cette année et lorsque les comparaisons d’une année sur l’autre atteindront dans quelques mois (en supposant un prix fixe), le pétrole sera en baisse de 44 % en glissement annuel. Cela freine fortement l’IPC et le ramènera à 2 % plus rapidement que prévu par la Fed.

Le marché obligataire signale donc à la fois un sommet de l’inflation et un ralentissement économique. Compte tenu de ces risques, la fuite précipitée vers la sécurité a du sens.

Techniquement, il n’y a pas beaucoup de soutien sur le graphique des rendements jusqu’à 3 %, bien que les obligations soient soudainement surachetées et cela pourrait provoquer un rebond si l’IPP ou l’IPC est chaud.

Je crains aussi que nous nous retrouvions avec une scie sauteuse. Le logement pourrait être un bon exemple avec des hypothèques fixes américaines sur 30 ans approchant rapidement les 6 %. Cela pourrait revigorer le marché de l’achat de maisons et déclencher plus d’activité que ne l’avait prévu la Fed, entraînant finalement un resserrement plus tard. Compte tenu de la dynamique de l’inflation des matières premières et des facteurs y/y, je pense que c’est probablement un échange pour le second semestre 2023.

Cet article a été écrit par Adam Button sur www.forexlive.com.

[ad_2]

cnbctv18-forexlive-benzinga

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page