Skip to content
Les républicains veulent anticiper la reprise


Lors de leurs journées parlementaires à Biarritz, en septembre, ils souhaitent notamment anticiper la coordination des groupes parlementaires sur les prochains projets de loi.

Entre les urgences parlementaires et leur propre agenda, Les Républicains sont contraints de ne pas décrocher complètement durant l’été. Annie Genevard, présidente du mouvement LR, prend un peu de repos à Cassis dans les Bouches-du-Rhône, mais la mobilisation des troupes reste une priorité. Avant de partir, elle a écrit aux députés pour leur rappeler le bilan des travaux des députés et sénateurs lors de la première session extraordinaire du quinquennat.

Les républicains ont aussi plusieurs dossiers « maison » à suivre. La rentrée sera préparée durant la dernière semaine d’août et la rentrée des Jeunes Républicains, prévue à Angers les 4 et 5 septembre, sera un événement symbolique auquel il faudra assister. La plupart des personnalités du parti ont confirmé leur présence dans le Maine-et-Loire. Olivier Marleix, Bruno Retailleau, Michel Barnier, Éric Ciotti, Aurélien Pradié, François-Xavier Bellamy, Gilles Plâtrer… se retrouveront dans les tables rondes de ces deux jours, à huis clos…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Politics

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.