Skip to content
Les secrets des géants du tabac pour résister à la baisse des ventes de cigarettes


Les finances des géants du tabac se portent remarquablement bien. DoraZett – stock.adobe.com

ENQUÊTE – Malgré des réglementations de plus en plus strictes, les finances des géants du tabac résistent remarquablement bien.

Mauvais temps pour les compagnies de tabac. Les nuages ​​continuent de s’entasser sur leur marché juteux. Depuis vingt ans, les ventes de cigarettes sont en baisse. Entre janvier 2020 et décembre 2021, ils ont encore baissé de 7,6 %, à 9,1 milliards de paquets vendus, selon l’institut Jama. Il y a 1,3 milliard de fumeurs dans le monde, soit 200 millions de moins qu’en 2015.

La réglementation ne cesse de se durcir, rendant la vie de plus en plus difficile aux cigarettiers, au-delà de l’interdiction de la publicité et des hausses de prix, parfois massives, imposées par les gouvernements. L’Australie a introduit le conditionnement neutre il y a dix ans, suivie par la France en 2016. Cette mesure se généralise en Europe (Hongrie, Danemark…). L’étau se resserre également sur la distribution et la consommation. Aux Pays-Bas, la vente de cigarettes, interdite dans les distributeurs automatiques depuis janvier, le sera en 2024 dans les supermarchés (55 % du marché local). Fumer dans les bars et les restaurants est désormais…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.