Skip to content
les secrets d’une scène devenue culte

[ad_1]

Sept ans de réflexion par Billy Wilder. CHRISTOPHEL /COLLECTION R&B

PLANS DE CINÉMA MYTHIQUES (7/7) – Tout l’été, on vous raconte les coulisses d’une image culte d’un film phare. Cette semaine : la comédie de Billy Wilder (1955) dans laquelle le souffle du métro new-yorkais soulève la robe de Marilyn Monroe…

Ne vous fiez pas aux apparences. Si tous les hommes vivant à Manhattan et tous les photographes américains résidant à moins de 1000 kilomètres de New York semblent s’être donné rendez-vous cette nuit du 15 septembre 1954 sur le plateau de Sept ans de réflexion, ce n’est pas pour applaudir l’équipe du film qui doit mettre en boîte la dernière séquence du nouveau film de Billy Wilder (futur réalisateur de l’inoubliable Certains l’aiment chaud et La Garçonnière).

Ils étaient simplement invités par Harry Brand, le directeur de la publicité de la Fox. Lorsqu’il a appris en quoi consistait ladite scène, il s’est persuadé qu’en organisant un maximum de publicité autour d’elle et en en faisant un événement à part entière, il pourrait lancer, avant même sa sortie, la promotion de la comédie où figure Marilyn Monroe. Qui est alors la star la mieux payée du studio américain.

Le plus imprévisible aussi. Pendant des semaines, cela a donné des maux de tête à toute l’équipe technique. Arrivera-t-elle à l’heure…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro – divertissement

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.