Skip to content
Les Sénateurs, comme au camp d’entraînement


Gênés par une épidémie de COVID-19, les Sénateurs d’Ottawa ont repris l’entraînement samedi.

Les installations de l’équipe dans la capitale fédérale étaient fermées depuis lundi. De plus, leurs affrontements contre les Devils du New Jersey (mardi), les Predators de Nashville (jeudi) et les Rangers de New York (samedi) ont tous été reportés.

« Tous les joueurs, entraîneurs et dirigeants, nous avons tous grandi en voulant être dans le monde du hockey toute notre vie et c’est ce que nous faisons. D’août à juin, nous voulons être à l’aréna. Ce fut un moment malheureux où nous avons dû faire une pause. C’est super d’être de retour. Ce n’est pas une situation idéale, mais la sécurité est notre priorité et nous avons fait ce qu’il fallait », a déclaré l’entraîneur-chef DJ Smith, dont les propos ont été rapportés par le site Internet de la Ligue nationale de hockey. (LNH).

Sur dix des patineurs dont les noms figuraient sur la liste des joueurs indisponibles en raison de COVID-19, huit provenaient du premier exercice « Senses ».

Seuls l’attaquant Drake Batherson et le défenseur Nikita Zaitsev manquaient à l’appel.

« Tout le monde plaisantait en disant que nous avions l’impression d’être au premier jour du camp d’entraînement lorsque nous nous sommes réunis », a déclaré le capitaine Brady Tkachuk. C’est super de retrouver notre routine. « 

«C’est facile de ne pas jouer, mais nous comprenons les circonstances. C’est une question de santé et de sécurité. Pas seulement pour les joueurs et le staff, mais pour tout le monde autour de nous. Je pense que c’était nécessaire pour nous garder en sécurité. « 

Les Sénateurs sont de retour à l’action lundi soir alors qu’ils visitent l’Avalanche au Colorado. Pendant ce temps, la LNH a reporté le match raté contre les Devils le 6 décembre. Elle ne l’a pas encore fait pour les duels des Predators et des Rangers.

journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.