Skip to content
les supporters partagés entre boycott et enthousiasme pour les Bleus


Le premier match de l’équipe de France à la Coupe du monde de football 2022 a attiré 12,5 millions de téléspectateurs sur TF1. ALAIN JOCARD / AFP

TÉMOIGNAGES – Les polémiques autour de l’organisation de la Coupe du monde de football 2022 n’ont pas empêché les supporters de l’équipe de France de suivre leur premier match.

Lorsqu’on lui a demandé comment il avait géré le « tempête médiatiquedans la préparation de son équipe, Didier Deschamps soupire. Alors que la France vient de remporter son premier match de Coupe du monde de football face à l’Australie, les polémiques et les nombreux appels au boycott ont-ils été dépassés par l’engouement autour de l’équipe nationale ? C’est sans doute ce qu’espérait le coach. Le Figaro est allé sonder les supporters des Bleus.

« C’est encore un bon moment pour voir des amis au bar», raconte Albéric. Sensible au scandale autour de la construction de stades qui aurait coûté la vie à des milliers de travailleurs immigrés, ce Parisien de 28 ans n’a pas voulu se priver d’un concours pour autant. « Ce n’est pas à nous, les supporters, d’en subir les conséquences», estime-t-il, en colère contre les autorités de la Fifa et du Qatar. Au fond, Albéric se moque aussi de l’absurdité d’organiser une telle compétition dans un pays qui est loin du football. « Normalement la Coupe du monde est un vecteur de développement, d’élan populaire. Pour le Qatar c’est un nouveau jouet, ils auraient pu avoir la Joconde, ils avaient la coupe du monde« .

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.