Skip to content
les victoires surprises de Brest et Auxerre, du rouge presque partout

[ad_1]

Le multiplex de l’après-midi en Ligue 1 a été marqué par sept cartons rouges en quatre matches.

Méconnaissable, Nice a sombré dans le doute en tombant à neuf contre onze dimanche à Clermont (1-0), lors d’une 3e journée de Ligue 1 marquée par le nombre de buts marqués, mais surtout le nombre de cartons rouges reçus : neuf sur huit allumettes!

Nice perd du terrain avant une semaine cruciale

Ça ne s’arrange pas pour Nice: toujours sans victoire cette saison, incapable de dominer le Maccabi Tel-Aviv jeudi lors du match aller de la Conférence de Ligue Europa (1-0), le « Gym » a sombré et perdu ses nerfs à Clermont. Il a suffi d’un but de l’ancien Marseillais Saîf-Eddine Khaoui (5e) pour déjouer le gros moteur niçois, qui n’a jamais réussi à remonter la pente.

Après trois journées, les Niçois n’ont plus que deux points en L1 avant une semaine déjà décisive : match retour crucial contre le Maccabi jeudi à l’Allianz Riviera, puis réception de l’OM dimanche en L1. Autant dire que le placide coach Lucien Favre va devoir remobiliser ses joueurs.

Tout aurait été différent si l’attaquant Amine Gouiri, qui n’a plus marqué depuis une éternité, n’avait pas trouvé le poteau clermontois (3e), ou si Jordan Lotomba n’avait pas buté sur le gardien Mory Diaw (26e).

Mais Nice n’a pas réussi à revenir au score et a même terminé à neuf après l’exclusion de Mario Lemina (80e) puis Jean-Clair Todibo pour un mouvement d’humeur (82e)… Soit deux joueurs importants qui manqueront à l’appel le week-end prochain contre Marseille.

Pluie de buts à Toulouse, rouges à Montpellier

Toulouse (6e) et Lorient (9e) ont fait le show dimanche au Stadium, prenant tour à tour l’avantage avant de repartir dans un logique et palpitant match nul 2-2. Dès la première minute, Armand Laurienté a ouvert le score d’un magnifique coup franc, puis Ratao a égalisé de manière opportuniste (30e) pour Toulouse, avant que le gardien des Violets Maxime Dupé ne stoppe un penalty de Terem Moffi (41e).

Le « Téfécé » a pris l’avantage avec un deuxième but signé Thijs Dallinga (63e), avant l’égalisation lorientaise signée Ibrahima Koné sur penalty (79e). A Montpellier (12e), pas moins de quatre cartons rouges ont été distribués tour à tour, dans un match finalement remporté 2-1 par Auxerre (10e), la première victoire des Bourguignons depuis leur retour dans l’élite cette saison. .

Alors que les milieux montpelliérains Khalil Fayad (46e) et Téji Savanier (90e+4) et les attaquants auxerrois Mbaye Niang (51e), Nuno Da Costa (88e) ont été renvoyés aux vestiaires plus tôt que prévu, Da Costa (70e) et Mathias Autret sur penalty (75e) a offert la victoire à Auxerre.

Reims respire, Brest étouffe Angers

Après deux lourdes défaites et huit buts encaissés, Reims relève un peu la tête : après un long match frustrant, les Rémois ont arraché le nul 1-1 à Strasbourg et abandonné la place de la lanterne rouge à Troyes. La recrue japonaise Junya Ito a livré un match prometteur mais entre les parades du gardien strasbourgeois Mats Selz et l’ouverture du Racing signée Alexander Djiku (45e+2), le Stade de Reims a longtemps peiné jusqu’à l’égalisation signée Folarin Balogun (81e).

Surprendre aussi à Brest, qui pressait Angers : après le bon point obtenu le week-end dernier contre Marseille (1-1), les Brestois ont confirmé en allant dompter les Angevins 3-1 sur un doublé de Jérémy Le Douaron (10e, 38e) et un but d’Achraf Dari (65e). Le SCO, plombé par la sévère exclusion de Halid Sabanovic (35e), a réduit le score par Sofiane Boufal (70e) mais reste en quête d’une première victoire cette saison.

[ad_2]

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.