Skip to content
L’exploit du Japon, le geste de protestation de l’Allemagne, la case de l’Espagne… Les temps forts de ce mercredi


Retrouvez les temps forts de cette quatrième journée de la Coupe du monde 2022. L’Allemagne, l’Espagne et la Belgique ont participé au concours.

L’exploit du jour : le Japon a renversé l’Allemagne

Un match qui restera dans l’histoire. Comme en 2018 lors de sa chute face à la Corée du Sud, l’Allemagne a perdu pour son entrée en Coupe du monde. Cette fois, le bourreau est le Japon, auteur d’une belle remontée (1-2).

La Mannschaft avait le match en main après que Gündogan ait ouvert le score sur penalty, mais elle n’a jamais réussi à faire le break. La faute à un excellent Shuichi Gonda, le gardien japonais, auteur de huit arrêts. Contre le cours du jeu, les Japonais parviennent ensuite à égaliser puis à prendre l’avantage grâce à Doan (75e) et Asano (83e). Les Allemands devront réagir au prochain match. Ce ne sera pas facile face à une Espagne impressionnante, qui a battu le Costa Rica mercredi (7-0).

La joie des Japonais en fin de match. BIJOU SAMAD / AFP

Le geste du jour : motus allemand et bouche cousue

L’image a fait le tour du monde en quelques minutes. Les joueurs allemands ont profité de la photo prise avant leur défaite contre le Japon (1-2) pour se couvrir la bouche. Un signal fort envoyé contre l’interdiction du brassard inclusif « One Love », symbole de la lutte contre les discriminations. La Fifa a en effet recommandé aux sélections de ne pas le porter sous peine de sanctions sportives.

Dans les tribunes, la ministre de l’Intérieur chargée des sports Nancy Faeser a enfilé le fameux brassard. Elle était aux côtés de Gianni Infantino, président de la Fifa. De son côté, la fédération allemande a diffusé un communiqué sur les réseaux sociaux. Il lisait, entre autres : Ce n’est pas un message politique : les droits de l’homme ne sont pas négociables. Cela devrait être évident. Malheureusement, ce n’est toujours pas le cas. »

Geste de protestation de l’équipe d’Allemagne contre l’interdiction de porter le brassard « One Love ». JB Autissier / PANORAMIQUE

VOIR ÉGALEMENT – Coupe du monde 2022 : les Allemands bâillonnés, « c’est une des images de la Coupe du monde », selon Baptiste Desprez

Carte du jour : l’Espagne n’a fait qu’une bouchée du Costa Rica

La Roja était exposée. Pour leur premier match dans la compétition, les hommes de Luis Enrique en ont passé sept au Costa Rica, qui n’a tout simplement pas vu le jour (7-0). Dani Olmo, Marco Asensio, Gavi, Ferran Torres (double), Carlos Soler et Alvaro Morata ont chacun réussi à tromper Keylor Navas. Grâce à cette performance impressionnante, l’Espagne a pris la tête du groupe E devant le Japon.

Les Espagnols ont réalisé une performance collective impressionnante pour battre le Costa Rica. PETER CZIBORRA / PANORAMIQUE

Le chiffre du jour : 0, comme le nombre de buts marqués lors de Maroc-Croatie

Finaliste malheureuse en 2018, la Croatie avait à cœur de bien démarrer cette Coupe du monde 2022. Mais les Vatreni n’ont pu faire mieux qu’un match nul décevant face au Maroc (0-0). Un jeu à oublier pour les amateurs de football. Malgré l’envie et le rythme, aucune équipe n’a réussi à se créer une vraie chance. Il n’y a eu que sept frappes, dont deux cadrées. Insuffisant pour espérer mieux qu’un partage de points.

Coupe du monde : les images fortes de France-Australie

Accéder au diaporama (17)

VOIR ÉGALEMENT – Coupe du monde 2022 : toutes les infos de nos envoyés spéciaux au lendemain de la victoire des Bleus face à l’Australie

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.