Skip to content
L’impôt sur les successions dans la ligne de mire des Français

 |  Derniers titres de l’actualité

Titres d’aujourd’hui Nouvelles des États-Unis

DÉCRYPTAGE – L’État a choisi de punir les riches en capturant la moitié de leur héritage à leur mort. Cela ne les fait pas revenir en France, seul pays à pratiquer ce niveau de taxation. Et, en plus, les Français sont contre.

Êtes-vous pour ou contre l’héritage ? Le sujet s’est invité dans la campagne, par la gauche comme par la droite. Jean-Luc Mélenchon veut « Tout prendre au-delà de 12 millions d’euros », Eric Zemmour veut supprimer les droits de succession, Valérie Pécresse veut revenir sur la possibilité que Nicolas Sarkozy avait créée de donner 100 000 euros tous les dix ans – François Hollande avait augmenté l’intervalle tous les quinze ans. Au centre, LREM, proche de la vision macronienne de 2017, veut un durcissement. Mais Emmanuel Macron, qui ne veut pas s’aliéner l’électorat de droite, a exclu toute augmentation. Il a même admis qu’il y avait un problème avec « Transmission populaire ».

En effet. La France commence à taxer le patrimoine à partir de 8 700 euros, jusqu’à 5% ! Ensuite, les taux montent à 45% au-delà de 1 805 677 euros. Le contraste est ahurissant avec ses voisins, que ce soit le taux de 4% pratiqué par l’Italie, tous actifs confondus, ou celui de 15% entre 600 000 et…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà inscrit? Connexion


Mises à jour de dernière minute Titres d’aujourd’hui

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.